Warm-Up | L'ASPTT Mulhouse/Rixheim enchaîne devant la réserve de Sélestat

La préparation se poursuit pour les loups de Mulhouse/Rixheim (N1 élite) qui après avoir reçu Vesoul autre équipe de N1, se sont frottés à la réserve de Sélestat. Dans un match de travail, mais dans une bonne ambiance entre les deux équipes, le mot de la fin revient aux postiers sur le score de 32 à 29.

Commençons par une petite revue d'effectif des deux équipes au moment du coup d'envoi. Mulhouse/Rixheim compose toujours sans Lucas Weiss, les gardiens Loïc Gschwind / Darko Cvetkovic (travail). Benoit Deghaud qui n'est pas encore à 100% de ses moyens était présent, mais n'est pas entré sur le terrain. Sélestat est venue dans le Haut-Rhin en effectif restreint avec un seul gardien (Lucas Le Louet qui va s'illustrer pendant 60 minutes en multipliant les arrêts), Van Ee ainsi que Weber ou encore Nassequela pour ne citer qu'eux. En revanche, le grand retour du pivot Olivier Jung et la présence de Toke Schroder (en photo ci-dessous) élément du groupe professionnel sélestadien.

Un premier acte qui voit les deux équipes se neutraliser avant un premier break réussi par Théo Meyer sur contre (7-5). L'arrière droit Jordan François-Marie (au tir photo de tête) donne le +4 aux siens (11-7). Schroder trouve bien la lucarne, mais Sélestat cafouille plusieurs cartouches devant Lehmann puis Mathieu Caruso qui signe plusieurs arrêts consécutifs. L'écart est certes réduit par Jung et le puissant Grégoire Plat (-2) avant que Andlauer ne score avant la pause et l'ASPTT conserve un matelas de 4 buts d'avance (18-14 MT).

Temps faible des locaux, Sélestat recoller

Le second acte démarre par un but signé Piningre dos au but, Cherrier trouve lui aussi la lucarne et Caruso met en échec Schroder sur penalty. Les pertes de balle commencent tout doucement à s'enchaîner et une attaque locale qui devient muette au fil des minutes. Il n'en faut pas moins pour relancer la réserve sélestadienne et Le Louet devient infranchissable. Sélestat égalise à 22 partout avant le retour en grâce des équipiers de Mehdi Ighirri qui en remettent une couche (27-23 puis 29-26). La fin de match pointe le bout de son nez et Schroder, Perney puis Plat remettent les deux formations dos à dos (29-29). L'attaque mulhousienne fut à nouveau en difficulté entre les pertes de balles et les échecs sur Le Louet.


Malgré ce long temps faible offensif, les Mulhousiens vont fournier le coup de rein décisif avec deux arrêts décisifs du portier David Lehmann (en photo ci-dessous) qui remporte notamment son duel devant Olivier Jung. Ben Piningre trouve la faille puis Ighirri sur penalty et on se quitte sur ce +3 en faveur des locaux (32-29). Un bon petit match de préparation pour les deux équipes qui retrouveront somme toute logique le championnat début février.

Suite de la préparation pour l'ASPTTMR ce samedi avec un nouveau rendez-vous à domicile contre le voisin Strasbourg évoluant en Proligue.


A Rixheim, Sébastien pour Handballtransfert