Une nouvelle étoile au dessus de l'Europe ! Nantes inscrit son nom au palmarès !

Nouvelle page du handball français qui vient de s'écrire avec le sacre européen du Nantes Atlantique Handball. Pari réussi pour les Ligériennes du duo Saurina / Lanfranchi qui montent pour la première fois de leur histoire sur le toit de l'Europe ! Le NAHB ne partait pas favori (soyons francs) face à Siofok, mais à cœur vaillant rien d'impossible. Un bien bel exploit de la part de Nantes qui offre donc une nouvelle étoile européenne au handball tricolore. Bravo Mesdames !

crédit photo : EHF


Bravo et encore bravo ! Ne faisons pas la fine bouche car avant la grande finale on savait que Nantes ne parfait pas avec les faveurs des pronostics devant l'expérimentée formation magyar de Siofok et ses stars dont nos trois joueuses françaises. Pourtant, le NAHB avait dans la tête de ne pas s'arrêter en si bon chemin après avoir réussi ce magnifique parcours. Entre vouloir et pouvoir, il y a certes une nuance voir une grosse différence, mais les joueuses du tandem Guillaume Saurina / Mathieu Lanfranchi tout comme lors de la demi-finale ont montré du coeur et un séduisant visage. Alors oui, peut être que l'on aurait aimé plus d'arrêts des gardiennes ligériennes, mais la prestation collective et offensive du NAHB a porté ses fruits sur l'heure de jeu. Résultat, les individualités ce sont mises au service du collectif avec toujours les moteurs que sont De Paula, Hagman, Ayglon, Maubon, Kpodar et consort. Ce succès est celui d'une équipe et quoi de mieux pour conclure ce week-end européen que ce sacre qui ne souffre d'aucune discussion possible (36-31, 17-13). Des images valent mieux qu'un long discours, le résumé de cette finale face à Siofok à découvrir ci-dessous.

Guillaume Saurina, entraineur du NAHB : « Je suis très ému, ses filles là sont dingues. Je ne sais pas trop quoi vous dire là à quelques minutes du match. On a essayé avec Mathieu (Lanfranchi, son adjoint) de désacraliser l’évènement et j’ai eu la chance d’avoir des conseils de grands entraineurs français comme Manu Mayonnade, Patrice Canayer, Thierry Anti ou encore Franck Maurice et qui m’ont aidé à préparer cet évènement. Et notamment pour faire comprendre à mes joueuses qu’elle vivait un grand évènement, un grand rendez-vous mais que cela restait deux matches de handball. Je les en remercie. On a eu des petits moments de flottement sur cette finale mais cela fait partie du jeu et on a su être présents. Les joueuses ont toujours su rester concentrées et nous avons eu tellement de rencontres depuis juillet sans jamais lâcher et elles ont toujours eu le sourire. Je suis un homme heureux de pouvoir entrainer de telles joueuses. »


Bruna De Paula, joueuse du NAHB et MVP de la European League : « Le fait de gagner et d’être MVP, c’est un double sentiment parce que je ne m’attendais peut-être pas à cela même si je savais qu’on allait faire quelque chose d’incroyable mais là je n’arrive pas à réaliser. Je suis fière de mon équipe et sans elle je ne serai pas MVP et on ne serait pas championnes. J’ai deux mots : fierté et bonheur. On l’a mérité : on a travaillé dur depuis juillet dernier et on a une belle équipe. De mon côté, plus c’est difficile, plus je suis meilleure car j’aime les défis et prendre les responsabilités. Je savais que cela allait être difficile et que l’équipe allait défendre sur moi et je n’ai jamais eu peur. Je suis vraiment heureuse pour le groupe. »


Gordana Mitrovic, joueuse du NAHB : « C’est incroyable, je n’ai même pas de mots pour raconter ce que je ressens et exprimer ma joie. Je me rappelle tous ces matches que nous avons enchainés et notamment ces matches contre la Russie perdus sur tapis vert. Malgré tout, on a réussi à terminer premières dans la phase de groupes et on a lutté jusqu’au bout. Cela fait deux ans que je suis là et franchement je n’avais pas ressenti de telles choses à ce point. Je n’ai pas de mots ! »


Source : Service communication de la FFHB

La 3ème marche du podium pour les Roumaines de Baia Mare qui sur leur sol terminent sur une bonne note après leur victoire devant les Danoises de Herning-Ikast (33-31, 16-19). Le résumé de cette rencontre ci-dessous.

La team HandDay