TQO (M) 2021 | Rencontre avec Paulo PEREIRA (Portugal)

A cinq jours du TQO de Montpellier, nous avons échangé avec Paulo PEREIRA, le sélectionneur de l’équipe nationale masculine du Portugal depuis 2016, alors qu’il était en train de rallier le Portugal depuis l’Espagne pour se rendre au Centre Olympique de Rio Maior, lieu de stage des « Héros de la mer », puisque c’est ainsi que l’on surnomme les Lusitaniens. Alors que son équipe est en quête d’une qualification historique pour les Jeux Olympiques de Tokyo, mais qu’elle a été tristement stoppée dans son élan avec le tragique décès d’Alfredo Quintana survenu il y a peu, et qu’elle est encore sous le choc, Paulo PEREIRA nous livre ses impressions dans la perspective du rude week-end de compétition qui se profile.


Bonsoir Paulo, c’est avec une grande émotion que je vous retrouve, après les tristes événements qui vous ont frappés. L’équipe du Portugal a réalisé ses meilleures performances au cours des deux dernières années et Alfredo QUINTANA, qui nous a quittés il y a quelques jours, a largement contribué à la réussite de l’équipe ! Sans vouloir être indélicate et avec beaucoup de respect, est-ce que vous voulez me faire part de vos sentiments, ainsi que de ceux de ses coéquipiers ?

crédit photo : kolektiffimages


Vraiment, tout le monde est très touché à cause de la perte d’Alfredo. Non seulement c’était un immense joueur, mais en plus il était très apprécié. J’ai beaucoup d’appréhension car il va laisser un grand vide. Il va nous manquer. Demain (lundi 8 mars 2021), je retrouve mes joueurs et j’aurai une idée précise de l’état dans lequel ils se trouvent. Toute l’équipe est dévastée. Il y a dix joueurs du FC Porto dans la sélection. Compte-tenu des événements, ils ne se sont quasiment pas entraînés depuis 15 jours. La priorité est d’être solidaire, à l’écoute. Je serai en lien avec la psychologue du FC Porto qui les suit pour assurer le relais. Ils sont vulnérables, fragilisés et le plus important est d’avoir beaucoup de patience. Il était nécessaire qu’ils puissent se reposer car ils ont été éprouvés. Ça va être dur d’être en forme physiquement et moralement, d’autant plus qu’il s’agit de jouer 3 matches durant le week-end. Dans ce contexte, on fera de notre mieux avec les moyens du moment.

crédit photo : FC Porto


Comment allez-vous préparer le TQO ?


Nous avons prévu un stage de trois jours. En réalité, il n’y aura que deux jours de travail car nous voyagerons mercredi pour nous rendre à Montpellier. Dans l’idéal, j’avais prévu 5 entraînements, mais il me paraît plus raisonnable de tabler sur quatre. De toute façon, tout dépendra de l’état dans lequel seront les joueurs car c’est une situation très spéciale. On va essayer de faire de notre mieux et voir comment le groupe réagit.


Quel bilan faites-vous du récent mondial ?


On a eu des problèmes avec le secteur central en défense constitué de nos pivots d’attaque mais ces derniers étaient blessés et cela nous a causé de gros soucis. Il n’a pas été facile de s’organiser avec ces contraintes, ce qui explique en partie la contre-performance face à la France dans le match des quarts de finale. De plus, nous avons eu à jouer deux matches de qualification pour l’Euro 2022 contre l’Islande, juste avant de partir en Egypte. Certaines équipes telles la Norvège ont pu faire tourner leur effectif, ce qui n’est pas le cas pour nous et nous n’avons pas réellement pu nous poser avec le collectif pour préparer plus sereinement cette compétition, ayant dû voyager. Nous ne sommes pas arrivés sur la compétition dans des conditions optimales. Je pense, sans en avoir la certitude, que cela a pu peser.


Malgré la défaite face à la France, il y a des motifs de satisfaction. Nous avons réalisé une solide prestation face à la Norvège, en ne perdant que d’un but ! Nous sommes contents tout de même car l’équipe revient sur le devant de la scène après 18 ans, en réalisant ses meilleurs résultats sur les deux dernières années puisque nous avons terminé 6ème de l’Euro 2020 et 10ème lors du dernier mondial égyptien. Notre travail a été récompensé.


Avez-vous opéré des changements dans votre groupe pour le TQO ?


Il n’est un secret pour personne que Gilberto DUARTE, touché à l’épaule lors du match contre Magdebourg, en European League, le 16 février dernier, et qu’Alexis BORGES, touché au mollet depuis une quinzaine de jours, nos deux joueurs évoluant à Montpellier, sont blessés et ne pourront pas prendre part à la compétition. Cependant, comme à notre habitude, nous restons positifs et comptons sur les joueurs qui seront présents. Humberto GOMES le deuxième gardien ne sera pas présent. Or, on sait que c’est un secteur dans lequel l’expérience est importante. Nous jouerons donc avec trois jeunes gardiens peu aguerris qui vont devoir assumer des responsabilités très rapidement On sait que ça va être très dur et on va faire de notre mieux. J’attends une bonne réaction de mes joueurs.


Un mot sur chacun de vos adversaires ? Vous démarrez le TQO par la Tunisie.


Nous avons rencontré nos homologues tunisiens en 2018 sur un tournoi en Roumanie et les avions gagnés. En 2019, nous les avons joués en Suisse, sur la Yellow Cup et nous avions perdu mais avec un effectif rajeuni pour l’occasion. Nous nous attendons à un match difficile mais il faudra le gagner si nous voulons avoir une chance d’aller plus loin. La Croatie et la France sont des nations habituées à participer à la course aux médailles dans les grandes compétitions et théoriquement plus fortes que nous. Je suis content de jouer contre des grandes équipes car nous avons démontré notre efficacité lors du Championnat d’Europe en terminant 6ème , ce qui nous a permis de disputer les Mondiaux en Egypte et de participer à notre premier TQO de l’histoire de la sélection ! Nous le prenons comme une opportunité et, quoi qu’il arrive, on ne perd jamais. On gagne ou on apprend, avec l’expérience ! C’est ça ! Paulo semble connaître mon attachement à cette illustre maxime de Mandela !


Lynda CLAUDE pour Handday / Handballtransfert

Ci-dessous, le groupe qui sera concerné par le TQO de Montpellier avec en revanche l'absence du pivot de Montpellier, Alexis Borges qui est actuellement contrarié par des soucis au mollet.


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités