• Sébastien Ribstein

Tome 1 : Interview de Loïc Gschwind - De Saintes à Besançon pour un nouveau défi !

Mis à jour : mai 24

Malgré son jeune âge, le natif de Mulhouse et formé par les différents clubs alsaciens, possède déjà une belle expérience au sein du paysage national. Montpellier, Aix en Provence, Saint-Raphaël, Saintes cette saison et direction Besançon pour le jeune portier Loïc Gschwind. Un nouveau challenge en Proligue pour Loïc qui ne manque pas d'envie et de motivation pour 2020/2021 !

crédit photo : HandShoot / Régis Moalic


En cette période de repos forcé et d'interrogations diverses, nous avons contacté Loïc Gschwind qui se lance un nouveau défi en signant pour une saison en faveur du Grand Besançon Doubs Handball qui évoluera toujours en Proligue la saison prochaine. Un besoin d'évoluer et l'envie de découvrir de nouvelles choses avec son lot de challenge, voilà de quoi résumer les aspirations de ce jeune homme qui a connu les joies d'évoluer en Lidl Sarligue avec le Pays d'Aix, mais aussi les sélections en équipe de France jeune. Passé cette saison par Saintes en N1, Loïc comme beaucoup d'autres joueurs de sa génération, a vu la saison s'arrêter brutalement, mais n'a pas perdu de vue ses objectifs et vient de s'engager officiellement avec Besançon pour 2020/2021. Un avenir à long terme dans le Doubs ? Sans détour, Loïc est revenu avec nous, sur son choix, ses objectifs, mais aussi sur la crise sanitaire actuelle, ce qui fera d'ailleurs l'objet d'un second tome dans les jours à venir.

Les raisons de ce choix de quitter Saintes pour rejoindre Besançon ?

Pour moi, ce fut un choix rapide. Besançon a certes vécu une saison compliquée, mais reste un club familial avec un passé et le fait d'évoluer en Proligue est une source de motivation supplémentaire. Au sortir de cette saison écourtée, il fallait que je me positionne avec mon club et j'avais également reçu des offres de l'étranger. Comme je suis quelqu'un qui aime que les choses soient claires, je n'ai pas hésité une seconde pour signer avec Besançon. De plus, revenir vers ma famille était aussi très important. Besançon n'est pas loin de Mulhouse et je pense avoir acquis une belle expérience dans le sud. Il était temps pour moi de rentrer au bercail.


Depuis plusieurs dans le sud, tu reviens dans l'est, une région que tu connais bien.


Oui, je suis un vadrouilleur (rires), j'aime bien changer et découvrir une nouvelle ville, un nouveau club et m'ouvrir à beaucoup de choses. Pour cela, que j'ai accepté sans hésiter la proposition de venir à Besançon pour une saison et il est possible que je resigne pour une saison en option.

crédit photo : Didier Lanly


Un petit mot sur ton futur club?


Sincèrement, le profil de cette équipe est basée sur la jeunesse avec bien entendu l'objectif de se maintenir. Je ne sais pas encore quand on va pouvoir reprendre le chemin des salles, mais je reste motivé pour ce défi et impatient de poser mes valises dans le Doubs. C'est vrai qu'actuellement on reste dans le flou avec la crise sanitaire que traverse le pays et le monde...


Un nouveau binôme de gardiens dans la cage bisontine pour la saison prochaine et tu feras équipe avec le bosnien Milos Mocevic (article précédent). Peux-tu nous donner ton avis sur cette future collaboration ?


Nous avons deux profils différents et je pense que notre binôme sera très complémentaire. Milos est un "beau bébé" avec un grand gabarit et son style est à priori différents du mien donc ce sera vraiment intéressant de pouvoir évoluer à ses côtés.

On te sent très motivé ?

Clairement ! Impatient de pouvoir toucher à nouveau le cuir (rires). Bien entendu, ce n'est pas pour tout de suite (soupire).


Un petit mot sur le fait d'évoluer dans le même club que ton frère aîné Jérôme ? ps : Cette saison, Jérôme a décidé lui aussi de partir du sud et d'Aix pour prendre en charge la réserve masculine de Besançon et aussi la performance au sein du club.


Je suis très heureux de pouvoir évoluer dans le même club que lui ! C'est un projet qui lui correspond et il le mérite au vue de son travail depuis des années dans le milieu du handball. Impatient de le retrouver et de le revoir. Comme je le disais, la famille c'est vital pour moi et c'est un moteur supplémentaire pour tout donner et même plus.

La suite très bientôt...

Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités