Proligue | Sarrebourg officiellement maintenu, Caen surprend, Ivry tombe

Les choses se précisent au sortir de cette nouvelle journée de championnat. Sauf miracle, Angers devrait retrouver la N1, Sarrebourg sera toujours en Proligue et enfin la seconde place est en excellente voie pour Cherbourg. Une fois de plus ce championnat nous tient en haleine.

Du spectacle qui a bien eu lieu pour le derby entre Tremblay et Ivry qui revient à la team yaba qui s'est appuyé notamment sur la performance de Cyril Dumoulin (18 arrêts) pour faire tomber le leader (35-33). Derrière, la bataille pour la seconde place faisait elle aussi place au choc Cherbourg face à Pontault pour renforcer un peu plus les positions. Le mot de la fin revient revient aux Normands qui reprennent les commandes en seconde mi-temps pour prendre donc une option supplémentaire pour cette place de dauphin (32-26). On peut noter les 13 buts de Lucas Vannegue côté JSC ou les 14 buts du duo Dupoux / Moran pour le PCHB.


Pontault reste sur le podium juste devant Sélestat qui n'a pas manqué la venue de Besançon (36-31). Rapidement derrière les Bisontins comptent jusqu'à 8 buts de retard dans cette rencontre et vont avoir le mérite de reserrer les rangs et réduire considérablement l'addition (-3). Sans Hugo Pimenta blessé, les Alsaciens ne vont pas faillir et la série se poursuit pour les hommes de Viennet avant d'aller défier le leader. On reste en Alsace et Strasbourg qui doit encore valider son maintien en Proligue tombe avec les honneurs devant Dijon (32-33). Les Bourguignons bousculés en début de partie se règlent au fur et à mesure pour assurer leur sortie dans la capitale européenne et restent bien accrochés à la 5ème place.

On repart sur la Côte d'Azur pour assister au cavalier seul de Nice qui s'offre une soirée portes ouvertes face à Angers (40-26). En face, ce fut une soirée bien compliquée avec un effectif très restreint pour la lanterne rouge (8 joueurs de champ) et la N1 est quasiment la seule issue pour les hommes d'Issam Tej. Un cas de figure identique, mais dans le sens inverse pour Caen qui réussi une prestation XXL dans la salle de Massy (40-29). Honnêtement, celle-la on ne la voyait pas venir ! Postulants aux playoffs, les Massicois s'écroulent au retour de la pause devant les Portat, Mancelle, Langevin et autre Guillard. Les Vikings repartent de leur escapade dans banlieue parisienne par une large et convaincante victoire sur le fond et sur la forme.


Billère s'est remis en ordre de marche, mais au prix de gros efforts pour venir à bout de Villeurbanne (30-28). Longtemps, les Lyonnais vont mener la danse avant de manquer leur fin de match pour laisser s'échapper à minima un match nul... Enfin comme conclusion, la joie de Sarrebourg qui repartira pour une saison de plus en Proligue. Un résultat sur le terrain de Valence suffit à finir le travail et assure de retrouver les Mosellans cet été pour un nouveau tour (33-29).


Sébastien pour Handballtransfert