Proligue | Final 4 : Sélestat et Cherbourg ce dimanche pour une place vers l'élite !

Le dernier billet pour accéder au plus haut niveau tricolore va se jouer ce dimanche entre Sélestat vainqueur surprise d'Ivry et Cherbourg qui confirme son rang devant Pontault-Combault. Maintenant que le décor est planté, les deux finalistes vont en découdre pour chercher le titre de champion de France, mais surtout une place en première division au terme de cette saison !


Sélestat déjoue les pronostics

Première demi-finale de ce Final 4 de Dijon et première surprise du chef avec la victoire de Sélestat qui accroche à son tableau de chasse l'US Ivry leader de la saison régulière en Proligue et qui retrouvera la Liqui Moly Starligue à la rentrée.


Les Sélestadiens se donnent le droit d'y croire et vont disputer ce dimanche la grande finale du Final 4 pour un retour parmi l'élite du handball français ! De l'envie et une volonté de chaque instant vont être le mot d'ordre des Alsaciens sur cette demi-finale face à l'ogre Ivry. A l'image de la prestation XXL du gardien Mehdi Harbaoui auteur de 18 arrêts, les hommes de Christophe Viennent se sont payés la tête des Ivryens et surtout au terme d'une grosse prestation collective (33-28). Bousculé pendant 25 minutes, Ivry avait pourtant envoyé un signe en fin de première mi-temps et au début de la seconde en revenant à 1 petit but. Ce fut le chant du cygne pour les équipiers d'Antonin Mohamed (5/9) qui vont perdre leurs illusions et leurs derniers espoirs devant la fougue et la vaillance d'une équipe alsacienne qui n'a pas volée sa place en finale.

Cherbourg assume son statut

Contrairement au leader Ivry, Cherbourg dauphin de la saison régulière ne manque pas l'occasion offerte de rejoindre la finale du Final 4 après avoir dominé Pontault-Combault ce samedi en fin d'après-midi (34-28). Le collectif normand n'est plus qu'à 60 minutes (ou plus) de prendre son ticket pour l'élite tricolore au terme de cette saison.


Cette seconde demi-finale fut similaire en quelques points à la précédente avec en revanche un début de rencontre de parité. Puis ce fut la prise de pouvoir pour Cherbourg et qui peut s'en remettre à son gardien Gauthier Ivah (12 arrêts) très présent dans le temps fort normand (18-14 MT). L'enjeu aidant, il y eu ce sursaut d'orgeuil de la part de Pontault qui semble retrouver un seconde souffle (22-24). Hélas, la réaction des banlieusards s'avère de loin insuffisante pour mettre le doute dans les têtes des hommes de Frédéric Bougeant. Autour de ses hommes forts tel que Lucas Vanegue auteur de 10 buts, Cherbourg s'empare avec fermeté des commandes et donne rendez-vous à Sélestat ce dimanche à partir de 15h15 (en direct sur beIN Sports) pour une place en Liqui Moly Starligue. Pour Pontault-Combault c'est encore raté, une fois de plus...


Sébastien