Proligue | Belle opération pour Billère et Villeurbanne

Une 28ème journée qui se poursuivait ce vendredi soir et toujours le même refrain avec du suspense à tous les étages. Tremblay tombe du côté de Billère, le leader Ivry passe de justesse face à Sélestat ou les succès de Cherbourg et Pontault.

Ne jamais renoncer ! Villeurbanne montre son plus beau visage pour venir à bout d'une formation de Massy qui reste sur une mauvaise série après sa récente défaite sur ses terres devant Caen. Les Lyonnais peuvent encore y croire et la défaite de Valence (voir plus bas) fait également les affaires des hommes de Semir Zuzo. Bien entendu, il faut également chercher des points et Massy n'a pu contenir la fougue de leur adversaire (33-29). Une nouvelle défaite qui laisse les Massicois à la 8ème place (29 points) et sous la menace de Billère avec le même nombre de points. Malgré sa dernière victoire lors du choc face à Ivry, Tremblay en France n'a jamais été réellement capable de venir troubler la quiétude des coéquipiers de Jérémy Vergely dans un match délocalisé au palais de sports de Pau pour l'occasion (31-28). Les playoffs restent dans le viseur des joueurs du Béarn au sortir de cette belle soirée !

Une seconde place toujours très convoitée par plusieurs prétendants et Cherbourg ne gâche pas à l'occasion de son déplacement dans le Doubs. Les Normands perdent rapidement Tike (rouge) et ce sont fait quelques frayeurs en voyant Besançon recoller en seconde mi-temps (-1). Aucun dégât à l'arrivée (32-28) et c'est toujours avec 3 points d'avance sur Pontault que les hommes de Fred Bougeant occupent le fauteuil de dauphin. En parlant des Pontellois-Combalusiens, la troupe de Cherif Hamani qui reste sous la menace de Dijon ou de Sélestat n'a pas ménagé ses efforts pour réussir à chercher l'essentiel devant Valence (29-24). Un écart trompeur tant les Drômois qui n'ont pas encore assuré leur maintien, vont tenir la dragée haute au PCHB pendant plus de 55 minutes. Une défaite qui fait mal au moral, mais les Valentinois ont encore 2 rendez-vous, mais non des moindres (Billère et Nice) pour sauver leur tête. Ivry l'emporte d'une courte tête devant une équipe de Sélestat volontaire et accrocheuse (30-29). Le leader qui a emmené avec lui sa jeune garde dont plusieurs éléments du centre de formation conserve la tête pendant 60 minutes (écart de 3 à 5 buts). La fin de match reste cependant indécise avec le retour en force des Sélestadiens qui viennent mourrir à une toute petite longueur. La prochaine journée sera donc très importante à plus d'un titre pour les Alsaciens dans l'objectif playoffs.


Il reste la rencontre entre Sarrebourg et le Cavigal Nice ce samedi soir pour conclure cette journée. A noter que Dijon et Caen s'étaient imposés ce jeudi soir en ouverture (article précédent).


Sébastien