Proligue 2021/2022 | Retour des choses sérieuses et premiers résultats !

Outre la rencontre entre Billère et Cherbourg reportée suite à la demande du club normand (covid), les rencontres de la 16ème journée se sont parfaitement déroulées. On peut noter que les équipes en déplacement s'en sortent très bien à l'image et sur les 7 rencontres jouées, mis à part l'excellent nul de Caen du côté de Tremblay, 6 victoires à l'extérieur dont celle du leader Ivry large vainqueur à Villeurbanne.

Commençons par le succès de Sarrebourg qui s'en sort dans la salle de la lanterne rouge Angers (33-29). Des points importants pris par le collectif lorrain dans son objectif maintien et désormais le SMS pointe à la 11ème place du classement. On enchaîne avec un déplacement périlleux pour Sélestat vers Massy, mais les Alsaciens s'en sortent parfaitement pour cette reprise avec une victoire de 2 longueurs (31-29). Le second alsacien du championnat, se rendait dans la Drôme et Strasbourg revient avec de précieux points dans ses valises du côté de Valence (27-22). De quoi remettre les hommes de Denis Lathoud sur les bons rails.


En terre lyonnaise, Villeurbanne savait que la tâche qui l'attendait avec la venue du leader Ivry et celui-ci démontre pleinement son rang en signant une large victoire sans appel (40-24). Derrière le dauphin Dijon va devoir sortir les muscles en terre bisontine, mais aucun dégâts à l'arrivée pour les Bourguignons qui l'emportent sur le fil à Besançon (28-27). Malgré 3 buts d'avance au repos et 6 en début de seconde période, Tremblay doit se contenter du nul face à Caen et peut même s'estimer heureux sur la physionomie du second acte (25-25).


Les Tremblaysiens perdent une belle occasion et surtout à domicile de prendre une belle place sur le podium même si rien n'est encore joué. Pontault-Combault compte le même nombre de points (20), mais devance la team Yaba au bénéfice d'une nouvelle victoire du côté de Nice. Dans la salle du Cavigal, les hommes de Cherif Hamani, malgré quelques absents, tiennent le choc et parviennent à contenir le retour des niçois tout au long de la rencontre (25-20).


Il reste encore du temps, mais on voit mal comme le leader Ivry avec désormais 9 points d'avance sur son dauphin, pourrait ne pas penser sérieusement à retrouver l'élite au terme de cette saison ! A suivre...


Sébastien pour Handballtransfert