Proligue 2021/2022 | J19 : C'est la même chanson et Ivry mène toujours la danse

Ivry reste toujours le seul maître du navire et le leader de cette Proligue et le démontre une fois de plus devant Cherbourg (+10). Derrière, les poursuivants connaissent des fortunes diverses avec le succès de Pontault à Villeurbanne, tandis que Dijon s'incline à domicile devant Nice qui du coup se rapproche du podium. En bas, Angers reste toujours dans le dur et bon dernier, Valence dépose une fois de plus les armes. A noter le report de la rencontre entre Sélestat et Tremblay pour des cas de Covid au sein de l'effectif alsacien.

Dans le Doubs, Besançon espérait bien accrocher à son tableau de chasse le visiteur d'un soir Billère, mais l'occasion est ratée pour les Franc-Comtois (23-24). Une bonne affaire comptable pour les Béarnais tout comme les Vikings de Caen qui se maintiennent en milieu de tableau au sortir de la victoire acquise devant Angers (33-25). La lanterne rouge angevine voit toujours le ciel s'assombrir dans cette seconde division et c'est également la soupe à la grimace du côté de Valence. En grande difficulté offensive, les Drômois n'ont pas eu la tâche facile pour leur sortie vers Massy. Arthur Muller et les Massicois dominent leur sujet pendant l'heure de jeu et somme toute logique remportent leur 9ème succès cette saison (26-19).


Belle affiche en Bourgogne entre Dijon et le Cavigal Nice pour un choc qui tient ses promesses avec des azuréens plus que solide lors de cette sortie. D'ailleurs, en toute honnêteté l'entraîneur dijonnais a reconnu la supériorité des visiteurs qui cherchent les points pour revenir au pied du podium (33-29). Pontault-Combault qui perd son gardien Gervelas (joker médical à Tremblay et qui finira cette saison dans les rangs de la team Yaba) ne tombe pas dans le piège en déplacement à Villeurbanne (30-24). Alors oui, le PCHB est en mode diesel en banlieue lyonnaise, mais les hommes de Chérif Hamani s'assurent un dernier quart d'heure serein et assurent l'essentiel pour conserver leur place de dauphin.

Les semaines se suivent et se ressemblent dans les rangs de Strasbourg avec un effectif réduit suite aux absences. Denis Lathoud doit donc composer avec les moyens du bord et une infirmerie conséquente pour la réception de Sarrebourg. Le courage et la volonté strasbourgeoise (+3 dans cette rencontre) ne suffisent hélas pas pour empêcher le collectif mosellan de repartir d'Alsace avec un bon nul dans ses valises (25-25). En haut de l'affiche, l'US Ivry navigue toujours sur la bonne vague et poursuit la série. Cherbourg montre pourtant un beau visage pour rester dans le sillage de l'actuel leader (14-14), avant de perdre progressivement le fil. Un second acte sans appel et le collectif du Val-de-Marne s'envole avec une gestion parfaite et un +10 qui conclut l'heure de jeu (37-27). L'USI consolide encore un peu plus son leadership et c'est désormais avec 11 points d'avance sur Pontault que le leader du championnat continue son bonhomme de chemin vers la 1ère division.


Sébastien pour Handballtransfert