Proligue 2020/2021 | J9 : Besançon retrouve enfin la joie du succès !

Dans ce calendrier et contexte si particulier, match en retard ce lundi soir dans le Doubs pour le compte de la 9ème journée de championnat. Le Grand Besançon recevait Sélestat et après une longue période de vache maigre, les Bisontins retrouvent la douce saveur de la victoire devant les Alsaciens (21-20 SF).

Enfin Besançon met fin à sa série et retrouve sur ses terres la victoire et Sélestat fait pour l'heure du surplace après un début de saison abouti. Dans cette rencontre en retard qui se jouait ce lundi soir en terre bisontine, les hommes de Dragan Zovko après une longue période d'arrêt suite à plusieurs cas de Covid avec également la trêve internationale ont retrouvé avec bonheur le chemin de leur gymnase.


Une victoire arrachée certes sur le fil, mais qui fait un bien fou au moral ! Espérons que cela serve de déclic aux équipiers de Mirko Popovic (en photo ci-dessous) pour bien finir 2020. En face, sans tirer la sonnette d'alarme les Sélestadiens devront relever la tête, même si la prochaine étape sera du côté de Saran l'un des candidats à la montée. Certes, on savait dans les rangs alsaciens que le chemin serait long et plein d'embûches, mais sans se monter alarmiste, les équipiers de Nicolas Minne ne gagnent plus depuis quelques temps.

Alors ce lundi soir au Palais des Sports Ghani Yalouz, les deux équipes se sont retrouvées pour en découdre et combler une journée de retard dans cette Proligue. Ce sont bien les Bisontins qui peuvent souffler et sourire après avoir décroché sur le fil un succès que l'on attendait depuis un petit moment (21-20). Si les déchets techniques se sont succédés de part et d'autre sur ce match, il y eu de l'engagement et l'issue finale n'était pas écrite d'avance. La preuve avec un bon début de match de Sélestat (5-2) et malgré les échecs de son meilleur buteur Minne et deux exclusions assez rapidement prises. Besançon ne se laisse pas faire et revient à plusieurs reprises au score avant de rester à portée au repos (10-11 MT).

Mocevic décisif et Aillaud délivre Besançon

La seconde mi-temps fut du même calibre avec un nouveau break conséquent pris par les Alsaciens avec l'aide du gardien Mehdi Harbaoui (15 arrêts) et du gaucher Steven George (16-12). On pensait penser que cela allait plomber le moral adverse, mais Besançon ne craquait pas et montrait un bon mental et bien aidé par les approximations alsaciennes. De plus, le portier bosnien Milos Mocevic (photo de tête) auteur d'un excellent début de championnat depuis son arrivée en Proligue va être le facteur X dans le succès des siens. Des arrêts importants (16 sur ce match) + un but et le bosnien remet son équipe sur les bons rails (20-20). Le mano à mano s'amorce et finalement le mot de la fin revient aux locaux avec un arrêt du bosnien et le but de la délivrance signé Brice Aillaud (+1 au final). De quoi donner le sourire aux bisontins et faire rager le SAHB qui devra encore patienter.