Proligue 2020/2021 | J5 : Sélestat prend seul les commandes, derrière on s'organise

Un rythme soutenu dans cette Proligue qui pour l'heure tient son rang et au niveau suspense également. Sélestat confirme son excellent début de saison et garde la tête par un joli 5/5. Nancy n'a pas joué, tandis que les poursuivants restent aux basques des Alsaciens avec les victoires de Saran à Besançon ou de Cherbourg du côté de Dijon. De quoi laisser le suspense entier en ce début de championnat.

Sélestat ne gâche toujours pas

Cette journée débutait ce vendredi soir avec Strasbourg toujours dans le rouge et qui va manquer une belle occasion de chercher ses premiers points pour la venue de Billère. Les Strasbourgeois déjà battus sur le fil lors de leur dernier déplacement vers Sarrebourg (-1) se procurent à nouveau les occasions de tuer le match face à des visiteurs balayés lors de la dernière journée du côté de Sélestat. Un matelas de 4 buts en seconde période (22-18) et malgré les efforts de Joffrey Bonnemberger (8/10 au tir), la formation alsacienne ne peut empêcher son hôte d'égaliser dans la dernière minute (27-27). David Jimenez (12 buts sur 14 tentatives) et les Billérois repartent définitivement d'Alsace avec un point dans les valises et cela peut avoir son importance dans le décompte final notamment chez un adversaire direct au maintien.


Un report à noter pour cette journée avec Valence qui n'a fait le déplacement vers Nancy pour plusieurs cas de Covid dans son effectif. La rencontre en Lorraine devrait être reportée à une date ultérieure. Du coup, Sélestat qui voyait son actuel rival Nancy au repos ne va pas manquer l'occasion de prendre seul les commandes du championnat. Les jeunes alsaciens assurent pour ce second rendez-vous de la semaine sur leur terre, la victoire face au promu Angers (37-34). Un recital offensif avec déjà 20 buts inscrits en une mi-temps pour le SAHB qui menait de 5 buts devant les Angevins (20-15). Dominant leur sujet, les Alsaciens mènent tranquillement la barque (+9) et malgré les changements opérés par l'entraîneur local Christophe Viennet et la réduction de l'écart (-3), Sélestat affiche un bilan de 5 victoires en autant de rencontres. De quoi donner envie de voir jusqu'ou vont pouvoir aller les coéquipiers de Nicolas Minne (12 buts sur 16 tirs) dans leur superbe série. Les paris sont lancés !


L'album photo de cette rencontre par Luca Jordhery

https://www.facebook.com/media/set/?vanity=Handballtransfert.de&set=a.3524317470944782

Saran, Cherbourg restent à l'affût

Attention cependant aux poursuivants qui s'organisent et on pense notamment à Saran, Cherbourg, Massy voir Pontault qui revient très bien. En déplacement du côté de Besançon, l'équipe de Saran battue la saison passée dans le Doubs prend une belle revanche chez les hommes de Dragan Zovko (29-23). Les Saranais font jeu égal dans un premier temps avec leur hôte bisontin (15-14 MT), avant de s'envoler en seconde période (25-20, 52'). Bien aidé par le grosse prestation de l'international français Valentin Kieffer (11 arrêts et 47% de réussite), les hommes de Fabien Courtial se montrent solides et repartent du Doubs avec une nouvelle victoire pour prendre la place de dauphin. Autre choc et non des moindres avec Dijon qui recevait Cherbourg et les Normands restent sur leur belle dynamique (30-24). Menant de 5 longueurs au repos, les Cherbourgeois continuent sur leur lancée autour des Tan Tepper (13 arrêts), Manebard et autre Ekren (6 buts chacun) récitent une partition sans fausse note en Bourgogne et intègrent le top 5.

Massy et Pontault gardent le cap

Massy s'est employé devant son public pour venir à bout d'un promu accrocheur et Sarrebourg ne cède qu'au moment du money-time (26-24). Perdant rapidement Caron (rouge direct), les Massicois restent maître du jeu après les 30 premières minutes (13-10) avant de voir les Lorrains revenir en jeu (20-20). Les efforts du promu et de Lucas Hubert (8 buts) ne suffisent pas et un dernier but signé Edson Imare (8) conclut la soirée de Massy par ce succès de 2 longueurs. Derrière, Pontault-Combault est bien là et les hommes de Cherif Hamani ont montré de belles vertues collectives et mentales pour se sortir du piège tendu par le Cavigal Nice (28-25). Les Aiglons sont d'ailleurs en tête de 2 buts (16-14 MT) et gardent la tête par la suite (22-19), avant de voir les Pontellois retrouver leurs esprits (22-22). Un joli mano à mano qui voit chaque protagoniste prendre les devants et le mot de fin en faveur PCHB qui profite parfaitement des approximations adverses (27-24, 56'). Le Cavigal laisse passer sa chance et Pontault bien plus réaliste rafle la mise.


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités