Proligue 2020/2021 | J24 : Saran sans fausse note, le bon coup de Strasbourg

Fortunes diverses pour les deux clubs alsaciens engagés pour cette nouvelle journée de championnat. Sélestat n'avait pas manqué d'envie ce vendredi soir, mais la marche était tout simplement trop haute face à l'actuel leader Saran. De son côté, Strasbourg retrouvait Massy cette fois dans l'Essonne et bis repetita avec la victoire strasbourgeoise au terme d'un beau suspense.

En recevant le leader Saran dans son CSI, Sélestat savait que pour tenir la comparaison avec le visiteur du soir, il fallait jouer à 150%. On a essayé de tenir le choc, mais rapidement le match s'est emballé en faveur des saranais et c'est sans surprise que les équipiers de Valentin Kieffer l'un des locaux dans les rangs des Septors, que le leader l'emporte face aux violets (34-27, 21-14). Bon ce n'est pas faute d'avoir essayé pour le SAHB et sa jeune garde. Hugo Kriszt (9 arrêts) va tout tenter, tout comme Nicolas Minne (5 buts avant d'être exclu en début de seconde période) ou le remuant Alexis Biagui (5/6). Insuffisant pour prétendre inquiéter Quentin Eymann autre joueur formé à Sélestat (8/10) et ses équipiers ont eu les armes pour remporter sans coup férir cette nouvelle victoire. Rajoutez les arrêts de Nicolas Gauthier ou la précision chirurgicale en contre et sur l'aile avec Avelange-Demouge (7 buts) ou Deumal (photo de tête).


L'album photo de la rencontre par Luca JORDHERY

Strasbourg remet le couvert à Massy

Victorieux en Alsace, Strasbourg s'impose une nouvelle fois contre Massy, mais à loin de ses bases (30-29, 13-16). Privé de son entraîneur Denis Lathoud (Covid), le collectif strasbourgeois sait voyage et le prouve en cherchant ces nouveaux points dans le cadre de la bataille au maintien. Devant au score puis derrière en seconde mi-temps, Strasbourg ne va pas manquer cette nouvelle occasion, malgré la tension en fin de match. Massy manque les ballons d'égalisation et peut bien entendu nourrir des regrets.


A noter également que dans cette 24ème journée marquée par bon nombre de matchs reportés, Valence n'a pas tremblé lors de la venue de Billère et assure sa victoire sur ses terres (31-25, 16-14).