Proligue 2020/2021 | J22 : Bim bam boum et nouveau leader ! On joue sans ménagement un peu partout

Saran tout seul aux commandes ! Le candidat à la montée à l'étage supérieur cette saison vient de s'emparer de la tête du classement au bénéfice de son succès acquis à Valence et profite également du fait que Pontault-Combault dauphin et Nancy qui boucle le podium, n'ont pas joué respectivement à Strasbourg et Angers.

Jamais deux sans trois ? Surpris à domicile avec le partage des points (27-27), les Saranais ont appris de leurs erreurs et ne manquent pas le voyage dans la Drôme face au même adversaire (39-26). De quoi bien préparer avec confiance la venue d'Angers ce mardi. Passons donc vers le premier quart du championnat et encore une occasion de gâchée pour Cherbourg qui avait pourtant annoncé la couleur et ses ambitions, il y a plusieurs semaines de cela. Les Normands se résignent au partage des points sur leur terre face au promu Sarrebourg (30-30) et qui laisse des regrets, mais des motifs d'espoir et de salut pour les Lorrains dans leur opération maintien.

Strasbourg au repos, mais en Alsace le voisin Sélestat était sur le front et cette fois la victoire et les points sont enfin au rendez-vous. Le jeu proposé bien plus engageant et il manquait juste ce petit plus pour récompenser les efforts des violets. La victime du soir Besançon a non seulement fait les frais de la domination alsacienne (30-37 au final) et avec de la casse puisque Arteaga et Eponouh les deux gâchettes du soir sortent sur blessure. Il y a des jours comme ça....

Un beau duel en perspective et qui tient ses promesses niveau handball et intensité. Les deux candidats Massy et le Cavigal Nice se livrent sans retenue et malgré la très résistance azuréenne, ce sont les solides massicois qui s'en sortent au finish (28-25). Malgré les nombreux exploits signés du portier islandais Gretar Gudjonsson (en photo ci-dessus), Nice marque un coup d'arrêt depuis début du mois et son large succès sur Sélestat.


L'album photo de la rencontre Sélestat - Besançon par Luca Jordhery

Je t'aime moi non plus, voilà de quoi résumer les deux confrontations entre Dijon et Billère. Une manche partout et des débats tout aussi intéressants avec une touche suspense en plus. Vainqueur dans son antre (+2), le BHB va montrer de l'envie et de l'amour propre en Bourgogne. Hélas, les efforts béarnais ne suffisent pas pour déstabiliser Wassim Helal et les Dijonnais qui ont le dernier mot (27-26). De retour chez eux, les Billérois auront l'occasion de se refaire, mais attention à Sélestat !

Quoi de beau pour la prochaine journée ?

Il faudra rester concentré (exemple photo ci-dessus) car la suite s'enchaîne assez rapidement et très peu de temps pour souffler ! On attaque la 23ème journée et l'on tente toujours d'y voir un peu claire dans ce calendrier made in Covid avec les matchs suivants :


- Angers - Dijon (16/04)

- Nancy - Cavigal Nice (18/04)

- Besançon - Massy (18/04)

- Billère - Sélestat (16/04)

- Strasbourg - Cherbourg (16/04)

- Saran - Pontault-Combault (05/05)

- Sarrebourg - Valence (17/04)


N'oublions pas que des matchs en retard se jouent également cette semaine et qu'il faudra attendre début mai pour assister au choc entre Saran et Pontault !


Sébastien Ribstein