Proligue 2020/2021 | J2 : On répond présent à domicile avec un quatuor de tête

La logique du terrain a prédominé pour cette seconde journée, à l'exception de Nice contraint de se contenter d'un nul assez frustrant devant Strasbourg (résumé à venir) et la victoire de Dijon qui se relance du côté de Valence. Pour le reste, les locaux l'emportent avec notamment Saran qui s'adjuge l'affiche du soir devant Cherbourg au terme d'une solide prestation.

Partons pour commencer dans le Doubs et Besançon ne gâche toujours pas et pour sa grande première à domicile, prend le meilleur sur Sarrebourg (36-28). Autour de Brice Aillaud (10 buts) et Xavier Labigang (7/8), les Bisontins déroulent en seconde période devant un promu courageux, mais dans en grande difficulté dès le retour du vestiaire. Un beau 2/2 pour les hommes de Dragan Zovko !

La rencontre entre Pontault-Combault et Angers a été reportée la veille suite à plusieurs cas de covid au sein de l'effectif du PCHB (source officielle du club). De passage dans la Drôme, Dijon s'est bien repris en décrochant ses premiers points, mais non sans quelques frayeurs (31-27). Largement en tête dans cette rencontre (17-12 MT), les Bourguignons doivent tout recommencer après un gros coup de mou (19-21 / 24-24). Aucun dégât à l'arrivée avec les parades de Maxime Diot qui viennent s'ajouter aux réalisations signées Bois et Carrière pour une fin de match à sens unique.


L'est de la France se porte bien avec le nul réussi par Strasbourg dans la salle de Nice alors que les Alsaciens ont remonté un handicap de 3 buts en fin de match pour partager les points (résumé à venir par notre envoyé sur place). Sélestat fait également partie des équipes de tête après avoir rendu une belle copie face à Massy (30-25). Comptant 3 buts de retard, les jeunes alsaciens recollent avant la mi-temps (14-14) et s'emparent des commandes (+2). Malgré une petite alerte lorsque les Massicois sont à nouveau à portée de fusil, le SAHB ne flanche pas devant son fervent public et avec l'assistance du gardien Hugo Kriszt (photo de tête) décisif aussi bien sur penalty que dans les moments clés, se détache pour finir tranquillement et avec le sourire sa soirée (+5).

Une seconde victoire et une différence de buts en sa faveur pour le Grand Nancy qui est en tête du classement après avoir pris le dessus sur Billère (31-24). Les Billérois ont le mérite de rester dans le bon wagon pendant 35 minutes (9-9 / 16-16 / 17-19), avant de lâcher prise. Nancy assume ses ambitions et son statut en portant l'estocade par Vukicevic (7 buts), Leyvigne (6) et Marche (5).


Pour conclure, le choc de la soirée n'échappe pas à Saran qui remporte son affaire face à Cherbourg (28-24). Les deux équipes ne cachent pas leurs ambitions pour cette nouvelle saison et les hommes de Fabien Courtial répondent présents et justifient pour l'heure en prenant rapidement les commandes (4-0). Les Normands retrouvent leurs esprits et parviennent enfin à tromper la défense adverse (8-9). Il en faut plus pour voir Valentin Kieffer et ses coéquipiers balbutier leur handball qui, même privé de leur arrière droit Quentin Eymann, en remettent une couche avant la pause (16-12). Saran garde le cap, maintient l'écart et domine le second acte, malgré les efforts des hommes de Frédéric Bougeant qui réduisent l'addition. Un nouveau résultat qui va permettre de confirmer ce début de saison lors de la prochaine journée.