Proligue 2020/2021 | J1 : Le grand retour des gladiateurs !

Mis à jour : oct. 3

Pour ce grand retour de la Proligue sur le devant de la scène, il y eu du spectacle et du suspense au quatre coins du pays. Le derby d'Alsace est revenu à Sélestat, Besançon assure sa longue sortie à Billère, tout comme Valence à Angers, sans oublier Pontault vainqueur à Angers. Enfin, Cherbourg assure sa première de la saison à domicile et aux forceps débute par une victoire.

Ce qu'on peut déjà dire est que chaque victoire s'est décidée dans les ultimes minutes. Du suspense à tous les étages et au niveau de la qualité du spectacle, on sent que cette version 2020/2021 de Proligue peut nous tenir en haleine, tout en espérant qu'elle puisse aller à son terme bien entendu !

Sélestat remporte son premier derby

Un premier mano à mano entre alsaciens et malgré ses efforts, Strasbourg laisse le mot de la fin à son voisin Sélestat qui dans le money-time assure son affaire (29-28). Les Sélestadiens peuvent remercier leur nouvelle recrue Mehdi Harbaoui (31% d'arrêts) et Hugo Kriszt décisif dans le décompte final avec plusiers arrêts important dont celui face à Damiani. Les Strasbourgeois se sont pourtant procurés une ultime occasion, mais les hommes de Denis Lathoud n'en auront pas tiré profit !

En Normandie, Horvat met tout le monde d'accord

Autre gardien à l'honneur et surtout homme du match pour Cherbourg qui préserve son antre de Chantereyne du visiteur Nice venu tenter un coup (30-29). Cette saison, le collectif de la Côte d'Azur fait partie des équipes à surveiller et il ne va pas manquer grand chose pour ramener un résultat de Normandie. Sven Horvat (en photo ci-dessus) ne va pas l'entendre de cette oreille et mettre en échec l'ultime tentative adverse pour donner les points à son équipe qui l'emporte sur le fil.

Besançon évite la mauvaise blague

Un long voyage pour les Bisontins et une prestation assez convaincante des hommes de Dragan Zovko en Béarn avant de se faire des frayeurs inutiles. Un rythme de croisière de 5 à 6 buts en faveur de Besançon avant le rush initié par Vergely et Boe pour relancer totalement un Billère de retour dans la course. Adrien Claire se charge de trouver la faille avant le gong et le visiteur bisontin s'offre la bonne opération (27-26). A noter les 40% d'arrêts du bosnien Mocevic (17/43) dans les rangs du GBDH !

Valence repart d'Anjou avec le sourire

Promu dans cette Proligue, Angers attendait de pied ferme Valence et ce sont bien les Drômois qui assurent l'essentiel et signent leurs premiers points et à l'extérieur (34-32). Une rencontre marquée par deux rouges dans les rangs des visiteurs qui marquent pourtant leur territoire, +6 en première mi-temps. En face, on s'accroche et l'écart est bien réduit au retour de la pause (22-23), mais les Angevins ne tiennent pas la cadence et plient progressivement devant l'expérience de leur invité qui porte l'estocade finale.

Dijon espérait bien mieux

Pour démarrer sa saison, Dijon autre sérieux candidat au podium doit déchanter et laisse le gain du match à Pontault-Combault (26-25). Pourtant, les Bourguignons sont bien dans leur match et personne ne réussi à réellement prendre l'ascendant sur l'autre. Nicolas Schneider (7 buts) et les Pontelloirs parviennent à se détacher dans le second acte (+3) avant de voir Abdoulah Mané relancer le suspense (22-22). Hamza Kablouti (5 buts) est intenable en fin de match avec 4 buts à son actif et bien aidé par Remy Gervelas sur sa ligne, Pontault ne se fait pas prier pour obtenir les points et faire sa rentrée en championnat par la grande porte.


Il reste encore à jouer 2 rencontres et non des moins intéressantes avec l'autre promu Sarrebourg qui reçoit l'ogre Saran (samedi 20h30) et Massy qui avec quelques absents (covid) va également accueillir un sérieux candidat avec la formation de Nancy (sam 20h30).

Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités