Mondial 2021 (M) | Un visage plus conquérant des Bleus face à la Norvège !

Ce fut une équipe de France assez inquiétante après ses deux dernières prestations face à la Serbie la semaine passée qui retrouvait une Norvège qui ne lui rappelait pas forcément de bons souvenirs depuis un certain temps. Les Scandinaves étaient favoris sur cette partie, mais les Bleus ont su déjouer les pronostics et s’imposer avec la manière sur le score de 28 à 24.


crédit photo : FFHandball / S.Pillaud

Premier acte parfairtement équilibré

Les hommes de Guillaume Gille sont très bien rentrés dans ce match, en posant énormément de soucis à la défense norvégienne, qui n’arrive pas à contenir Kentin Mahé (9/11 au tir) qui est l’homme fort côté français. Bien aidé par un Wesley Pardin (18/40, 45% d’efficacité) qui enchaîne les arrêts avec comme conséquence un +3 en faveur de nos tricolores (4-1). La réaction norvégienne ne se fait pas attendre avec à la baguette un certain Sander Sagosen (10/15) et égalisation scandinave à 6 partout. L’actuel joueur du THW Kiel et ancien du PSG montre toute l’étendue de son talent avec 7 buts à son actif au cours des 30 premières minutes. En face, Mahé est omniprésent et derrière Pardin rassure enfin sa défense et le résultat est un 13-13 qui laisse envisager une seconde période tout aussi indécise et intéressante.

crédit photo : FFHandball / S.Pillaud

La France maîtrise et récite une belle partition

Au retour des vestiaires, l’équipe de France revient mieux dans la partie et peut compter sur un Hugo Descat (4/4) qui ne manque pas ses occasions et offre un nouvel avantage de 3 buts aux Bleus (18-15, 38ème). Cependant, les quelques maladresses tricolores relancent une nouvelle fois la partie et la Norvège par la même occasion trouve le chemin du but par Sagosen et Jondal pour égaliser à 18 partout. Le dernier quart va donc s’avérer décisif et l’homme du match côté français, un certain Wesley Pardin va finir proprement le travail, le duo Descat / Remili également présent vont faire pencher la balance une fois pour toute en faveur des hommes de Gille. L’équipe de France prend ses quartiers dans la défense scandinave (26-20, 54ème) et garde cet avantage jusqu’au buzzer final (28-24 SF). Globalement la Norvège malgré un excellent Sander Sagosen n’a jamais trouvé les clés du verrou bleu et la France a montré son plus beau visage et se rassure pour la suite de la compétition. Bien entendu, on attend la confirmation contre l’Autriche ce samedi !


Reportage signé Laïla El Guif

La Suisse éteint l'Autriche

Pour son entrée dans ce mondial après avoir été appelée de dernière minute, la Suisse remporte son opposition devant l'Autriche (28-25, 13-13). C'est en seconde période que Nikola Portner et ses camarades décrochent les Autrichiens grâce notamment au tandem Andy Schmid / Lenny Rubin (7 et 6 buts). Prochaine étape pour les Helvètes, la Norvège qui n'a plus le droit à l'erreur.