Mondial 2021 (M) | Sans surprise, Danemark et Croatie sereins, l'Espagne et la Hongrie assurent

Le tour principal ouvrait ses portes ce jeudi pour les groupes I et II avec une Hongrie qui continue de marquer les esprits et dans le même temps, l'Espagne reste juste derrière après sa victoire sur l'Allemagne. Le Danemark ne rencontre aucun soucis pour dominer le Qatar et conserver la tête devant une Croatie qui en fait de même face au Bahrein. Ces deux nations devraient somme toute logique se disputer la première place en vue des quarts. A vos paris !

crédit photo : IHF

Groupe I : La Hongrie continue son sans faute, l'Espagne domine l'Allemagne

La Pologne attaquait ce tour principal avec encore des ambitions de qualification et s'impose sans sourciller devant l'Uruguay (30-16, 14-9). Les Sud Américains vont tenter crânement leur chance en recollant notamment en seconde mi-temps (13-16). Seulement chaque accélération polonaise va refaire la différence et les partenaires de Moryto (8/8 au tir) finissent en trombe.


Le leadership pour la Hongrie qui confirme son dernier succès devant l'Allemagne et domine à son tour le Brésil (29-23, 16-11). Les quarts de finales restent plus que d'actualité pour les Magyars qui montent en puissance au fil des rencontres. Une nouvelle preuve avec ce succès acquis avec la manière devant les Brésiliens. Un Roland Mikler (15/38, 39% d'arrêts) très solide une fois de plus, sans compter l'apport des Lekai, Mathe et autres Banhidi, le jeu hongrois a pris Haniel Langaro (8 buts) et le Brésil à la gorge pendant 60 minutes.


Choc du groupe et un remake de la finale de l'Euro 2016 entre l'Espagne et l'Allemagne qui tourne en faveur de la Roja (32-28, 16-13). Cette victoire laisse donc les Hispanos sur les rails et la Mannschaft laisse passer une belle opportunité. Le suspense est au rendez-vous avec un premier acte en faveur des espagnols. Les arrêts de Johannes Bitter (10/27) et le duo Hafner / Kastening (6 et 7 buts), la Mannschaft recolle et passera même devant (25-22). Raul Entrerrios et Fernandez amorcent le retour de la Roja, Dujshebaev conclut une superbe série pour voir l'Espagne reprendre les commandes (28-25) et dominer la fin de match.


Classement du groupe :

1. Hongrie 6 pts

2. Espagne 5 pts

3. Pologne 4pts

4. Allemagne 2 pts

5. Brésil 1 pts

6. Uruguay 0 pts

crédit photo : IHF


Groupe II : Danemark et Croatie se préparent pour leur affrontement

En début d'après-midi, l'Argentine disposait du Japon et ce succès permet aux partenaires de Diego Simonet (5/8 au tir) de rester en course pour une qualification. Les Japonais vont faire jeu égal en seconde période (11-11), mais la rencontre avait basculé en faveur des Argentins au cours du premier acte. A noter le joli 10/14 signé Federico Pizarro sur ce match.


Quelques changements opérés au sein de la Croatie avant d'ttaquer ce tour principal et les hommes de Lino Cervar s'imposent face au Bahrein (28-18, 13-8). Le portier montpelliérain Marin Sego (12/29) et son collègue Ivan Pesic (5/6) font le job et devant les Zlatko Horvat (8/10), Ivan Martinovic (4/5) et Marino Maric (4/6) permettent à leur pays de dominer les débats. Le Bahrein n'avait pas les armes, malgré sa volonté pour contrer l'équipe des Balkans qui reste aux basques du leader danois.


Pour conclure, le Danemark soigne sa copie devant le Qatar et conserve la pole position (32-23, 17-12). Le festival de Frankis Marzo (12/17 au tir) permet aux qataris de rester au contact pendant 20 bonnes minutes avant de céder du terrain face au tenant du titre. Mikkel Hansen (8/9) et les siens s'emparent des commandes avant la pause (+5) et portent l'estocade au retour des vestiaires (+10). La messe était dite et si danois et croates poursuivent leur sans faute respectif, leur affrontement lors de la dernière journée de ce tour principal devrait donner le nom du futur patron de ce groupe. De quoi se place idéalement pour les quarts de finales.


Classement du groupe :

1. Danemark 6 pts

2. Croatie 5 pts

3. Argentine 4pts

4. Qatar 2 pts

5. Japon 1 pts

6. Bahrein 0 pts