Mondial 2021 (M) | On retiendra seulement la victoire

Le bilan comptable est bien la avec 4 victoires en autant de matchs et la France est idéalement placée pour accéder aux quarts de finale. Seulement, le hic vient sans détour de la prestation tricolore sur les deux derniers matchs et notamment ce succès étriqué pour ne pas dire plus devant l'Algérie (29-26, 16-14). Sans enfoncer les hommes de Guillaume Gille et se montrer peu constructif, il faut absolument revoir la copie sur le fond de jeu, voir l'envie pour certains avant d'attaquer l'Islande et le Portugal.

crédit photo : IHF

On court, on court

La victoire et c'est que l'on retiendra après ce succès aux forceps dirons-nous, les Français sont passés par tous les états face à une Algérie volontaire et qui n'a pas à rougir de sa prestation du soir. Les hommes d'Alain Portes vont donner en début de match une simple leçon de réalisme et d'envie (5-1). Progressivement le jeu enfin les actions tricolores notamment en pivot avec Nicolas Tournat sont salvatrices et enfin la France semble retrouver des idées (12-9). Richardson, Fabregas et une base arrière qui trompe l'excellent Ghedbane relancent la machine. Défensivement ce n'est pas encore trop la muraille de Chine, mais au moins les Bleus sont encore devant au repos (16-14 MT).

Le dénouement heureux

La seconde mi-temps va voir le trio Dika Mem / Kentin Mahé / Ludovic Fabregas tenir un temps la baraque (20-17). Puis nouveau trou noir offensif et derrière Vincent Gérard (11 arrêts) fait le maximum, mais l'Algérie montre tout son coeur et profite des errances coupables de son adversaire (21-20). Quelques arrêts réussis par Zemouchi et un Messaoud Berkous (7/15) qui nettoie les filets. Les hommes de Portes reviennent dans la course et la fin de match s'annonçait électrique (26-26, 57'). Fort heureusement la France va s'en sortir certes sur le fil avec Gérard qui ferme à temps la boutique, un doublé signé Jean-Jacques Acquevillo et qui laisse les Bleus pousser un ouf de soulagement (29-26 SF). Comme mentionné en introduction, le bilan comptable est parfait, mais sur le fond et le visage proposé, il faut revoir vite sa copie pour aborder au mieux une Islande libéré (voir ci-dessous) et un Portugal qui joue encore sa tête dans ce mondial.

La Suisse ferme la porte devant l'Islande

crédit photo : IHF


Séduisante face à la France, l'équipe de Suisse confirme en s'imposant devant une Islande qui n'a pas su trouver la clé pour faire sauter le verrou helvète (20-18, 10-9). Une rencontre pauvre en buts, mais avec des défenses concernées et des gardiens qui le sont tout autant. Un Nikola Portner (13-30, 43% d'arrêts) qui confirme tout le bien que l'on pensait de lui et malgré ses échecs Andy Schmid (6/14) qui va délivrer son pays en fin de rencontre. L'Islande peut faire la grimace après avoir manqué de percussion et pourtant les équipiers de Gustavsson (9 arrêts et à 41% d'efficacité) vont penser tenir le bon bout (17-16). Ce sont pourtant les Helvètes qui vont tenir au mieux la fin de partie et après un 3/0 en leur faveur, Schmid et les siens assurent le minimum syndical (+1). Ce résultat élimine donc les Islandais de la course aux quarts.

crédit photo : IHF

La Norvège est encore la !

Il faut bien compter sur la Norvège comme candidate aux quarts de finale et les Scandinaves remportent le choc face au Portugal invaincu avant ce tour principal (29-28, 16-14). Souvent devant au tableau d'affichage (8-6, 12-9, 21-17, 24-20), Sander Sagosen (6/13) et ses compatriotes vont souvent voir les Lusitaniens revenir à leurs basques et passer devant grâce notamment à Pedro Portela (27-26, 54'). Comptant sur un Bergerud (14 arrêts) solide une fois de plus et les artilleurs scandinaves ne se manquent pas pour tromper la défense portugaise et offrir ce précieux succès qui laisse les vices champions du monde en course pour la suite ! Ce résultat laisse donc le Portugal dans la quasi obligation de remporter ces 2 prochaines échéances dont celle face à la France !

Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités