Mondial 2021 (M) | Le Maroc fait son grand retour !

Le Maroc va enfin retrouver les joies de prendre part à un événement planétaire à l’occasion du prochain mondial en Egypte (13 au 31 janvier). A cette occasion, notre reportrice Laila a contacté le sélectionneur de l’équipe masculine, Nourredine Bouhaddioui afin de prendre la température et parler du mondial qui s’annonce dans les conditions sanitaires qui sont celles que l’on connaît à l’heure actuelle.

Bonjour, tout d’abord pouvez-vous nous parler de votre préparation en vue du mondial ?

“Pour ce qui concerne la suite de notre préparation et les derniers peaufinages nous avions programmé 4 périodes du côté d’Ifrane dont la dernière datait du 10/12 au 2 janvier. Puis un stage en Turquie jusqu’au 12 janvier avec 4 matchs amicaux contre l’équipe nationale (2x) puis face à deux équipes turcs.”


Quel est votre avis sur le passage de 24 à 32 équipes pour ce mondial masculin ? Un impact positif pour la discipline ?

“Une bonne chose pour le développement et l' épanouissement du handball dans plusieurs pays, à condition qu' ils investissent cette participation au championnat du monde avec des structures à longs termes dans la promotion et la vulgarisation du handball.”


Cela doit être une immense joie pour vous et la sélection de pouvoir prendre part à cette compétition planétaire ?

“Bien sûr, c’est une fierté de retrouver l'élite mondiale après 14 ans d’absence ! Nous essaierons de réaliser une bonne prestation et faire bonne figure pour notre handball national.”


Quels sont vos objectifs sportifs pendant ce mondial ?

“L’objectif est d’aller chercher un ticket pour le second tour et représenter dignement et honorablement notre pays.”


Le ou les favoris pour le titre ?

“Espagne, Croatie et Allemagne.”


Parlons un peu des conditions sanitaires actuelles. Comment gère t-on cette période si particulière avec les différentes contraintes qui en découlent ?

“Très compliqué et c'est du jamais vu avec une préparation dans ce contexte spécial. Déjà il y a un grand problème de matchs amicaux ou tournois d' autant plus les tests permanents c' est stressant et dérangeant. Sans oublier un paramètre supplémentaire, un championnat du monde c'est un pèlerinage du handball. Cette fois-ci c' est très compliqué, on espère et on souhaite le bon déroulement de cette compétition.”


Justement, avec ce principe de bulle et d’isolement des différentes équipes nationales. Comment allez-vous occuper les joueurs pendant ces périodes ?

“Visionnage des réunions techniques et des jeux de sociétés.”


Enfin, comment jugez-vous le niveau global de ce mondial 2021 ? Que peut-on vous souhaiter lors de cette quinzaine qui s’annonce ?

“On ne peut juger qu'après le déroulement de cette compétition pour faire les constatations. On espère que tout se passera comme prévu dans de bonnes conditions et que toutes les délégations reviennent saines et sauves et que le meilleur gagne.”


Rappelons que le Maroc est placé dans le groupe F en compagnie de l’Islande, de l’Algérie et du Portugal. Comme entrée en matière, ce sera d’ailleurs un choc le 14 janvier face aux Fennecs algériens sous la direction du français Alain Portes.


Reportage signé Laïla El Guif