Mondial 2021 (M) | Gr E : La France sérieuse de bout en bout

Une seconde victoire et acquise avec la manière pour l'équipe de France qui composte son ticket pour le tour principal après son second succès de la compétition face à l'Autriche (35-28). Il reste à finir proprement contre la Suisse avant de voir les Bleus se projeter sur la suite des événements. Dans l'autre rencontre du groupe, la Norvège n'est pas tombée dans la facilité et remporte ses premiers points devant la Suisse (31-25).

crédit photo : FFHandball / S.Pillaud

Les Bleus confirment et se qualifient

On attendait confirmation de la superbe victoire acquise devant la Norvège et les Bleus ont répondu à nos attentes en dominant l'Autriche (35-28, 17-13). Le collectif tricolore est bien présent et après que Guigou puis Tournat n'ouvrent le score, Vincent Gérard (17/44, 39% d'arrêts) met la machine arrêts en route et rassure sérieusement sa défense. Romain Lagarde lancé dans le grand bain prend confiance, Dika Mem montre également son plus beau visage et c'est avec un matelas intéressant de 4 longueurs que la France regagne temporairement son vestiaire (17-13). De retour sur le terrain, Ludovic Fabregas monte au créneau sur son poste de pivot, Gérard poursuit son travail sur sa ligne, tout comme les rotations payantes opérées par Guillaume Gille. Les Descat, Acquevillo, Porte, Mahé et consort s'en donnent coeur joie et la défense autrichienne en fait les frais. Un succès acquis de fort belle manière et malgré encore quelques détails à régler, l'équipe de France sera bien de la partie au tour principal. Au vue des craintes avant ce mondial, cette entrée en matière des Bleus est très rassurante.

Sagosen et la Norvège se reprennent

crédit photo : Egypt 2021


La donne était simple pour la Norvège au moment de retrouver une équipe de Suisse qui espérait bien jouer les troubles fêtes après son succès initial devant l'Autriche. Sander Sagosen (11/17 au tir) et les Norvégiens remplissent leur contrat et sortent vainqueurs de leur duel face aux Helvètes (31-25, 17-13). Nikola Portner (8 arrêts, 42%) ou Marvin Lier (7/7) vont bien tenter de ramener leur pays dans la course, mais jamais Sagosen et les siens ne vont baisser la garde et laisser aux Suisses espérer un éventuel retour.