Mondial 2021 (M) | Danemark et Croatie invaincue, l'Allemagne battue, la Pologne domine le Brésil

On connaît désormais le nom des nations qui iront au tour principal et celles qui devront se consoler avec la coupe du président. Si la plupart des équipes favorites avaient déjà assuré leur présence au tour suivant, c'est dans le groupe B que le suspense était encore à son comble. Petit tour d'hoizon des résultats avant d'attaquer le second round de ce mondial.

crédit photo : IHF

Groupe A : La Hongrie termine en trombe

Dans ce groupe qui a vu le forfait du Cap-Vert suite à un effectif touché de plein fouet par la Covid, c'est donc l'Uruguay qui se qualifie pour la suite du tournoi. Dans le choc pour la première place, la Hongrie surprend l'Allemagne et s'impose au terme d'une rencontre à suspense (29-28, 15-14). Un dernier but avant le buzzer signé Mate Lekai qui libère les Magyars après que Groetzki pensait bien donner le nul à la Mannschaft. Les Hongrois sont donc qualifiés avec le maximum de points et seront motivés pour tenter de retrouver un podium d'une grande compétition internationale.

Groupe B : L'Espagne en pôle, la Tunisie jouera la coupe du président

Le suspense restait de mise dans ce groupe et l'Espagne assume son statut et sa victoire devant la Tunisie lui ouvre les portes du tour principal avec les 4 points (36-30, 17-14). Cette défaite envoie donc les Tunisiens dans la coupe du président pour tenter de finir au mieux ce mondial. La Pologne déçue après son court revers devant la Roja n'a pas tergiversé pour dominer le Brésil (33-23, 13-11). Une seconde mi-temps entièrement sous la mainmise polonaise et jamais les Brésiliens ne vont être capable de réagir. Au niveau comptable, l'Espagne partira avec une victoire et un nul, une victoire pour la Pologne et le Brésil avec un seul point après son nul obtenu face aux Ibères.

crédit photo : IHF

Groupe C : La Croatie au top, le Japon cherche sa qualification

On attendait de voir comment la Croatie allait gérer le choc face au Qatar également invaincu et les hommes de Lino Cervar arrivent à leurs fins (26-24, 13-11). Maintenant Domagoj Duvnjak et ses compatriotes vont-ils tenir le rythme ? La question mérite d'être posée surtout si on continue de tirer sur les mêmes joueurs. Derrière le Japon ne manque pas sa chance et après son nul face au croates et sa courte défaite devant le Qatar. Les Nippons vont se faire de belles frayeurs en voyant l'Angola revenir dans cette partie et même se payer le luxe de mener au score (28-27, 55'). Malgré ce coup de chaud, le Japon termine au mieux le money-time avec un 4-1 qui suffit à son bonheur (30-29, 16-12).

Groupe D : Le Danemark fait le plein

Il n'y a pas eu photo entre les deux leaders du groupe et le Danemark domine sans sourciller son sujet et l'Argentine (31-20, 15-10). Lorsque la machine danoise s'est mise en route avec en tête le parisien Mikkel Hansen (7/9 au tir), les sud américains n'ont plus eu le droit à la parole. Une lourde défaite qui devra être vite digéré pour Simonet et ses équipiers avant d'attaquer le tour principal. Enfin, le Bahreïn sera aussi de la partie après sa victoire sur la République Démocratique du Congo (34-27, 14-12). Le champion d'Asie arrive donc à prendre son ticket pour la suite, mais le score final ne reflète pas la belle résistance des congolais qui sont reversés dans la coupe du président.