Mondial 2021 (F) | Première étape validée pour les Bleues !

L'équipe de France féminine entre dans ce mondial en signant une victoire sans ombre au tableau devant l'Angola (30-20). Ce succès face aux championnes d'Afrique lance les Bleues dans le bain et prochaine étape la Slovénie pour monter d'un cran supplémentaire dans ces mondiaux. Un beau challenge pour Alicia Toublanc (en photo ci-dessous) et la France contre des Slovènes capables de tout et larges vainqueurs du derby des Balkans face au Monténégro (+10).

crédit photo : IHF


On attendait au tournant nos françaises et celles-ci répondent parfaitement présentes pour la mise en route de ces championnats du monde féminins avec l'Angola comme entrée en matière (30-20, 13-9 MT). La France met certes une vingtaine de minutes pour prendre réellement à défaut la défense africaine (4-4, 8-9 puis 13-8). Une belle série tricolore conclut par la nouvelle capitaine Chloé Valentini. La seconde période placée toujours sous le signe du sérieux, malgré quelques échecs dans la finition et compensés par la belle sortie réussie par Laura Glauser dans sa cage (16/35, 46% d'arrêts). La défense tricolore fidèle à elle même face à la puissance angolaise et devant l'efficacité des ailières, de la base arrière et sans oublier le travail de pivot dont une certaine Pauletta Foppa qui va connaître 2 échecs dans ses duels, mais toujours si précieuse ! La victoire au bout de cette "entame de compétition" et une bonne journée pour reposer les organismes avant la Slovénie qui se présente sur la route des Bleues.

En effet, les Slovènes sans dire que Ana Gros (en photo ci-dessous) et ses compatriotes font partie des outsiders potentiels viennent de frapper fort pour dominer comme il se doit le voisin monténégrin (28-18, 16-8). Jamais le Monténégro ne se montre capable de contrer la force de frappe adverse des Gros (6/7) voir Stanco et Zulic. Sans compter Amra Pandzic (14 arrêts) qui fait elle aussi la différence et c'est ce +10 qui vient conclure ce derby balkanique par le large et mérité succès de la Slovénie. La France est prévenue !

crédit photo : IHF


Et dans les autres groupes ?

La Russie et ses nouvelles têtes sans les Sen, Seydokina et bien entendu Anna Vyakhireva dispose aisément du Cameroun (40-18) et dans ce groupe B, le choc entre européens revient à la Serbie emmenée par Jovana Stoiljkovic (Chambray) qui dompte la Pologne (25-21). On prend la direction du groupe C et les résultats restent eux aussi du classique et la formule à 32 équipes garde elle réellement sens au vue des scores fleuves ? A chacun de se faire son avis, mais la Roumanie s'est faire plaisir en affolant les compteurs face à l'Iran (39-11). Sans les 18 arrêts de la gardienne Khalili, ce match aurait pu atteindre des records en faveur de la formation des Carpates ! On prend les mêmes et on recommence pour la Norvège en mode rouleau compresseur face au Kazakhstan (46-18).

crédit photo : RFEBM / J. Navarro


Pour conclure le groupe D et une fois encore la Suède et les Pays-Bas ne boudent par leur plaisir avant de se préparer à leur confrontation qui décidera du leader. En effet, on voit mal comment Porto Rico et l'Ouzbékistan vont s'en sortir après les scores lors de cette première journée. Pour le retour en sélection Batave de Estavana Polman, les Hollandaises ne font aucune fioriture pour dominer Porto Rico (55-15) et les Suédoises restent sur le même refrain face à l'Ouzbékistan (46-15).

La Team Handballtransfert