Mondial 2021 (F) | La France ferme la porte à double tour !

On montait d'un cran pour cette seconde journée au niveau de l'opposition, mais l'équipe de France ne s'est pas faite prier pour mener la vie dure à la Slovénie et prendre à nouveau les points (29-18). Une fois de plus, la défense tricolore fut le facteur X qui va faire la différence et prendre les Slovènes à la gorge pendant 60 minutes. Il reste encore la marche du Monténégro à franchir pour les Bleues, avec l'ambition de faire le plein de points avant le tour principal et le dernier carré dans le viseur.

crédit photo : Icon - FFHB


Et de deux au compteur ! La France sort une nouvelle partition XXL version défense avec un bloc qui ne laisse passer que très peu d'espaces et des gardiennes qui derrière rassurent pour faire la différence. Laura Glauser (47% d'arrêts) et Cléopâtre Darleux (33% d'arrêts) se sont elles aussi montrés sous leur plus beau visage et si ce duo fonctionne sur l'ensemble de la compétition, maintien la performance, alors on peut voir loin. En attendant, la Slovénie fut la victime du jour et les Gros, Stanko, Zulic ou autres Varagic vont passer une mauvaise soirée alors que face au Monténégro tout avait ou quasi souri aux joueuses de Dragan Adzic.


Il y a encore un peu de travail sur la finition et les immanquables dans certaines situations, mais on sent la marge de progressions dans ce secteur offensif. Aucune raison de s'affoler à ce moment précis de la compétition et surtout que l'équipe de France a su offrir de beaux moments et surtout efficaces avec Grâce Zaadi, Estelle Nze-Minko, Chloé Valentini ou Coralie Lassource (photo de ce tête). Le résultat final (29-18), le début de match parfait (8-1) et l'écart maintenu en seconde mi-temps avec une belle intensité, on de quoi séduire pour la suite et il reste à remettre les mêmes ingrédients ce mardi pour conclure de la meilleure manière qui soit ce premier tour.

Dans l'autre rencontre de ce groupe A, victoire du Monténégro sur l'Angola qui va tenir à nouveau la distance pendant la première période (9-11) avant de subir les foudres de Jovanka Radicevic (12/15) et des Slaves (30-20). Les Monténégrines peuvent encore espérer un petit quelque chose, mais la condition sine qua non sera de battre... l'équipe de France.

crédit photo : RFEBM / J. Navarro

Et chez les adversaires potentiels des Bleues ?

Alors si nos regards se portent vers le groupe B, Russie et Serbie sont pour le moment en tête et les prochains adversaires des tricolores dans leur quête mondiale. Deux succès respectifs face au Cameroun et la Pologne pour chacune des deux nations qui vont croiser le fer lors de la dernière journée pour décider de qui sera le vrai patron ! Ce dimanche, les Russes l'emportent sur la Pologne qui du coup voit ses rêves s'envoler (26-23), tandis que les Serbes font exploser la défense camerounaise (43-18).

crédit photo : RFEBM / J. L. Recio

On se fait plaisir avant le choc

La balade continue pour la Norvège et la Roumanie, sans oublier la Suède et les Pays-Bas. Passons sur les larges succès des différents favoris avec dans le groupe C, la Norvège affole les compteurs devant l'Iran (41-9) tout comme la Roumanie face au Kazakhstan (38-17). Sans surprise, les reines Scandinaves et les joueuses de Carpates vont se disputer le leadership. Il en sera de même dans le groupe D, entre les Pays-Bas et la Suède. Les Bataves tenantes du titre mettent un +41 à l'Ouzbékistan (58-17) et les Suédoises finissent elles aussi en mode record avec ce +38 face à Porto Rico (48-10). Voilà voilà, et ces deux nations ont elles aussi se retrouver pour le choc du groupe.

La team Handballtransfert