Mondial 2021 (F) | La Croatie est la grande déçue de cette journée !

L'Espagne avait ouvert le bal la veille pour lancer ces championnats du monde et ce jeudi les groupes E, F, G et H étaient sur le front. Aucune surprise à déclarer avec les victoires des nations favorites. Exception faite de la Croatie, révélation lors du dernier Euro féminin qui tombe de haut dès son entrée en matière face à un Brésil bien plus efficace et concerné. Retour sur cette première journée de compétition.

crédit photo : RFEBM / Á. Bermejo


Groupe E : Allemagne et Hongrie au rendez-vous

Les deux nations avec les faveurs des pronostics dans ce groupe répondent parfaitement présentes pour leur entrée en matière. Une équipe d'Allemagne qui domine la République Tchèque et soigne sa première partition avec un +10 qui vient sceller les débâts (31-21). La jeune garde germanique rend une copie assez propre après avoir laissé un petit espoir aux Tchèques en début de match (4-4) rapidement mis à mal par les partenaires de l'ex messine Xenia Smits (3/3 au tir). Sept buts d'écart au repos (17-10) et une joli succès idéal pour la confiance.


Même son de cloche pour la Hongrie vainqueur d'une courageuse équipe de Slovaquie, qui manque de clairvoyance et de réussite dans les moments clés de cette rencontre (35-29). Les deux nations se retrouvent dos à dos au terme du premier acte (16-16) après avoir tour à tour pris l'avantage. La réplique magyar fait mouche dès le retour des vestiaires (23-18) et la longue course poursuite des Slovaques ne va hélas pouvoir changer la donne.

Groupe F : Le Danemark et la Corée soignent leurs stats

La logique est également respectée dans ce groupe avec le succès du Danemark devant la Tunisie (34-16) et de la Corée du Sud face au Congo (37-23). Les Danoises prennent rapidement les choses en main (5-1 puis 9-2) et soignent le tout pour s'envoler tranquillement et fermement au tableau d'affichage. Un +8 à la pause (16-8) et sans réelle surprise les Tunisiennes déposent les armes devant la furia scandinave.


On disait que cette équipe de Corée apparaissait comme vieillisante et si l'adversaire proposé ne fut pas forcément le plus coriace dans ce groupe, Sora Kim (6/6) et ses camarades vont déborder les Africaines après une bonne dizaine de minutes pour poser leurs griffes sur ce match et chercher leurs premiers points (8-4, 19-9, 24-17 puis 34-21). De quoi bien se préparer pour la suite des événements.

Groupe G : Le Japon déroule, la Croatie chute

C'est un Japon en mode sérieux et appliqué qui ne fait aucune fioriture pour s'imposer face au Paraguay (40-17). Une bonne revue d'effectif et de nombreuses rotations dans les rangs Nippons pour dérouler dans un match à sens unique comme on pouvait s'y attendre. La gardienne bisontine Sakura Kametani auteur de 50% d'arrêts avec un 9/18 et les joueuses du soleil levant se font plaisir pour cette première journée et pour le Paraguay qui a réussi son pari de rejoindre une grande compétition planétaire, il n'y eu aucun miracle.


Qui allait miser sur le Brésil privée de sa star Eduarda Amorim et qui semble stagner depuis un bon moment déjà au niveau international pour son opposition face à la Croatie ? Ceux qui l'ont fait peuvent se congratuler car les Brésiliennes arrivent à leurs fins et mettent déjà la pression sur les joueuses des Balkans dominées de bout en bout (30-25). Les temps forts brésiliens font leur effet et la tête dans le sac pour les Croates qui comptent un sérieux retard après 30 minutes de jeu (18-12). La grande Camila Micijevic (6/9) ou Valentina Blazevic (7/9) donnent tout pour ramener leur pays dans la course, mais rien ne peut entraver la bonne marche des sud-américaines qui se montrent intraitables et intouchables (21-14 puis 27-18). Des gardiennes croates peu en réussite et un -5 qui n'est pas si cher payé que ça au vue de la domination d'un Brésil qui pourrait bien redevenir une nation à surveiller sur ces mondiaux !

Groupe H : L'Autriche oublie ses soucis devant la Chine

Au moment de rejoindre l'Espagne, l'Autriche devait composer avec quelques soucis d'effectif liés au covid au sein de son effectif. Résultat, un premier match face à la Chine avec seulement 10 joueuses de champ et 2 gardiennes. Cela ne va pas mettre à mal le moral des Autrichiennes et autour des Pandza (9/11), Dedic (8/10) ou Lena Ivancik (14 arrêts) vont construire leur succès (38-27). Il sera donc de bon ton de remettre le couvert et si possible avec les mêmes ingrédients et la même envie face à l'Argentine avant de croiser sur le fer devant le pays organisateur pour la dernière journée de ce groupe.

La team Handballtransfert