Mondial 2021 (F) | Confirmation pour le Brésil, l'Argentine surprend son monde

On enchaîne dans ces championnats du monde avec une seconde journée pour les groupes E, F, G et H. L'Espagne confirme tout comme l'Allemagne, le Danemark, le Brésil ou encore la Hongrie, mais une belle surprise en provenance de l'Argentine qui s'impose devant l'Autriche.

crédit photo : RFEBM / J. Navarro

Groupe E : Allemagne et Hongrie se préparent pour leur rendez-vous

L'Allemagne soigne toujours sa copie et après la République Tchèque aligne la Slovaquie à son tableau de chasse (36-22). Pour l'instant, la jeune garde germanique montre un beau visage et le choc face à la Hongrie sera un vrai test pour confirmer les ambitions de la Mannschaft dans cette compétition. En attendant cette équipe allemande reste dans le bon rythme et domine sans concession les Slovaques. La Hongrie en fait de même et arrive à ses fins devant la République Tchèque (32-29). Un premier acte assez équilibré, +2 au repos en faveur des Magyares avant la prise de pouvoir des partenaires de l'efficace Katrin Klujber (11/13 au tir). On sait donc entre qui se jouera le leadership de ce groupe.


Groupe F : La Corée sans convaincre, le Danemark en costaud

Seconde victoire pour la Corée du Sud, mais les Asiatiques ont du attendre la toute fin de rencontre pour prendre le dessus face à la Tunisie (31-29). En échec au repos (14-14), les Sud Coréennes emmenées par l'ex parisienne Ryu (7/8 au tir) doivent serrer les dents en seconde période (-2) avant de se sortir des griffes d'une vaillante équipe tunisienne au cours du money-time. Un avertissement sans frais ? C'est sans surprise que le Danemark prend le meilleur face au Congo et signe sans difficulté sa seconde victoire (33-18). Les Scandinaves démarrent tranquillement (5-0, 8-1 puis 27-12) et gèrent leur affaire face aux Congolaises.

crédit photo : RFEBM / J. L. Recio

Groupe G : La Croatie se reprend, le Brésil confirme

Battue d'entrée, la Croatie retrouve quelque peu le sourire en cherchant les points face au Paraguay (38-16). Cette fois, l'ex messine Tea Pijevic (11/24, 46% d'arrêts) et les Slaves ne font pas de cadeau à leur adversaire pour se mettre rapidement à l'abri. Large succès qui laisse donc toutes ses chances de qualification, mais il reste encore un dernier obstacle à passer face aux Japonaises. Le Japon se retrouve dans le même cas de figure que son futur adversaire après sa défaite face au Brésil (25-29). Les Brésiliennes sauf tremblement de terre face au Paraguay finiront en tête de ce groupe G. Face aux nippones, Bruna de Paula et les siennes renversent un retard de 3 unités à la pause (12-15) puis prennent les commandes pour ne plus laisser leur adversaire espérer quoi que ce soit en seconde mi-temps.

Groupe H : L'Argentine s'invite au banquet

Séduisante en première période lors du match d'ouverture, l'Argentine signe une belle et surprenante victoire face à l'Autriche (31-29). Domination sud-amériaine pendant 40 minutes (24-17) puis enfin le réveil des Pandza (10/16) et autres Kovacs (9/17) pour espérer inverser la courbe (-2 puis -1 à moins de 2 minutes du terme). Garcia libère son pays et l'Argentine peut laisser libre cours à sa joie légitime ! Le pays hôte de la compétition enchaîne toujours victorieusement et cette fois aligne la Chine (33-18). Les Ibères font rapidement sauter le verrou chinois (7-1 puis 20-7, 35'). De quoi permettre les rotations et économiser les cadres en vues des joutes à venir avec un dernier coup de rein à pousser pour l'Espagne contre l'Autriche.

La team Handballtransfert