LMS | Saran reste en vie, Nancy grimace

L'espoir d'un sauvetage parmi l'élite du handball français demeure pour Quentin Eymann (photo ci-dessous) et Saran au sortir de leur victoire ce jeudi sur la lanterne rouge Nancy (30-26). Il reste encore 4 journées avant la fin du championnat, mais ce succès laisse les Septors en vie dans cette Liqui Moly Starligue. Pour Nancy en revanche, l'avenir s'assombrit et la Proligue lui tend les bras.

Le match de la peur ? On peut effectivement employer cette expression pour qualifier ce match d'ouverture de la J26 entre Saran et le Grand Nancy dans la fameuse bataille pour le maintien. Ce sont les Saranais qui s'en sortent le mieux en cherchant les points et qui quittent provisoirement la zone rouge (30-26).


C'est la soupe à la grimace dans les rangs des joueurs de Nancy qui savent désormais que leur présence en Starligue ne tient plus qu'à un fil... Les regrets sont légitimes pour les hommes de Benjamin Braux qui dans le Loiret ont pourtant su mettre les ingrédients pour revenir dans la course en deuxième mi-temps et même virer en tête (+1). Les ballons qui auraient permis de mettre une pression supplémentaire sur les épaules de Saran sont hélas gâchés et la sentence est irrévocable. La descente se profile de plus en plus dans les rangs du GNMH et Saran garde l'espoir d'un salut !


Sébastien