LMS | On ferme la boutique avec le grand chelem pour Paris !

Clap de fin de cette saison 2021/2022 en Liqui Moly Starligue avec sans surprise le nouveau succès du PSG qui soigne la forme avec un 30/30 ! Pour le reste, on savait qui aller goûter à l'Europe et les deux malheureux qui prendront le chemin de la Proligue.

Une fois n'est pas coutume commençons par le bas de tableau. Pour sa dernière en 1ère division, le Grand Nancy dans un match sans enjeu s'incline sur le terrain d'Istres (30-32). Rappelons que les Provençaux avaient d'ores et déjà assurés leur présence saison prochaine au sein de l'élite. Saran qui accompagne les Nancéiens en Proligue n'a rien pu faire au Phare de Chambéry devant des Savoyards qui ont eu à cœur de finir comme il se doit cette saison qui voit les hommes d'Erick Mathé retrouver la coupe d'Europe avec une belle 5ème place (38-25).

crédit photo : Jean-Pierre Riboli


Pour sa dernière à domicile, Limoges dépose les armes devant l'USAM Nîmes qui malgré la perte de Mathieu Salou (rouge) en seconde période termine sur une victoire qui devrait lui ouvrir les portes de l'Europe (39-36). On remonte dans le classement et Cesson/Rennes en termine également avec le sourire devant Dunkerque (26-23). Une belle prestation des Bretons qui après avoir été menés au score vont sonner la révolte pour prendre le meilleur sur les Nordistes.


Autre succès à domicile en faveur de Chartres qui met fin à sa série négative pour cet ultime rendez-vous de la saison face à Saint-Raphaël (36-33). Une dernière réussie pour la plus grande joie des supporters chartrains dans une rencontre globalement maîtrisée par Julien Meyer (16 arrêts) et ses équipiers. L'affiche de cette J30 fut sans aucun doute le choc entre Aix et Montpellier qui revient aux Héraultais (36-33). Match engagé entre Aixois et Montpelliérains avec du spectacle à la clé. Les hommes de Patrice Canayer (photo ci-dessous) se sont détachés en seconde mi-temps avant de tenir le choc face au dernier rush du PAUC.

Démonstration de maîtrise pour le HBC Nantes qui n'a fait aucun cadeau au Fenix Toulouse (32-18). Soirée de gala avec une fête elle aussi réussie pour saluer les différents départs dont celui du King Kiril Lazarov (photo à suivre). Jamais les joueurs de la ville rose n'ont été capables d'endiguer la fougue du H avec un jeu efficace à souhait. Autour de ses gardiens (Nielsen / Robin) en grande forme et une attaque rondement menée par les Balaguer, Cavalcanti et consort pour ce large succès 14 buts. Pour finir, direction la capitale et Coubertin pour assister au sans faute du PSG pour ce dernier derby de la saison face à Créteil (38-33). Une saison historique pour les Parisiens qui réalisent pour la première fois de l'histoire du championnat le sans faute avec 30 victoires et pas un seul point de perdu. Seule ombre au tableau, la sortie sur blessure de Boiba Sissoko (touché en première mi-temps) pour sa dernière sous le maillot cristolien. Toutes nos pensées à lui et un bon rétablissement !

Voilà une saison 2021/2022 qui se termine par un nouveau sacre et un record pour Paris qui devance Nantes le dauphin et Aix qui complète le podium. Et niveau au revoir, on peut citer beaucoup de grands noms qui tirent leur révérence (Guigou, Barachet et consort) ou d'autres qui quittent la France tel que la star danoise Mikkel Hansen. Une seule chose à dire : Merci pour tout Messieurs !


Sébastien