LMS | Nancy et Istres tiennent toujours la corde !

La fin de saison se rapproche à grands pas pour nos clubs français avec la page coupe de France et la finale du championnat de N1 masculine. Pour l'heure, la J28 de Liqui Moly Starligue avec toujours du suspense pour la seconde place derrière Paris et aussi en bas de tableau. On pensait que la messe était dite, notamment pour Nancy, mais que nenni ! On décortique les différents résultats de ce mercredi soir.

On commence par jeter un œil sur le bas de tableau et la bataille pour sauver sa tête entre le trio Saran / Istres / Nancy. Les résultats du soir prouvent que la lanterne rouge Nancy n'a toujours pas sonné le chant du cygne ! Les hommes de Benjamin Braux réussissent un nouvel exploit loin de leur base du côté de Limoges (32-31). Un résultat qui confirme que les Limougeauds ne sont pas encore officiellement sauvés. Une autre excellente affaire cette fois en Provence avec la victoire d'Istres devant Cesson/Rennes (29-28). Un succès ô combien important pour le collectif provençal qui s'en sort très bien et sort provisoirement de la zone rouge. En revanche, Saran se voit menacé après avoir déposé les armes face à Saint-Raphaël (30-33). Une défaite qui laisse les Saranais sous la menace d'Istres et de Nancy qui ne compte qu'un seul petit point d'écart. La lutte finale s'annonce passionnante !

crédit photo : Jean-Pierre Riboli


On parle maintenant d'Europe avec les victoires de Chambéry et de Montpellier. Savoyards et Héraultais viennent quasiment de valider leur présence l'été prochain en coupe d'Europe. Ce fut compliqué, notamment en première période après avoir perdu Arthur Lenne (rouge) pour les Montpelliérains qui vont se ressaisir pour faire la différence dans la salle de Chartres (37-33). En Savoie, les Chambériens vont eux aussi prendre leur temps (-3) avant de dominer leur sujet avec toujours un grand Nikola Porter dans le but et s'imposer devant Créteil (29-22).

En haut du classement, Paris s'est rendu vers la ville rose en comité restreint et amputé de ses pivots Luka Karabatic ainsi que Kamil Syprzak. Le Fenix Toulouse a tenu tête au futur champion de France un bon moment avant de manquer de fraîcheur en fin de match. Autour de Ferran Solé et Nikola Karabatic ses meilleurs artilleurs ce mercredi soir, le PSG s'impose avec également une belle prestation du gardien Vincent Gérard (36-33). Une pensée pour le portier belge du Fenix, Jef Lettens touché à la cheville en fin de match. Derrière le leader qui vise bien entendu le sans faute et une finale de coupe de France, Aix met la pression sur Nantes dans la course à la fameuse place de dauphin. Les Aixois se sont offerts une promenade de santé à domicile pour la réception de Dunkerque (34-21) et recollent à un petit point de Nantes. Le H sera d'ailleurs sur le front pour conclure cette 28ème journée ce jeudi soir en recevant l'USAM Nîmes.


Sébastien