LMS | L’horizon se dégage et on y voit clair !

L’avant dernière journée de championnat vient de rendre officiel les dernières incertitudes liées à l’Europe et au maintien parmi l’élite. Le HBC Nantes jouera la Ligue des Champions, Aix ainsi que Montpellier et Chambéry la ligue européenne avec pourquoi pas Nîmes. Pour la descente, Saran et Nancy vont retrouver la Proligue et opération sauvetage réussie pour Limoges et Istres. Le bilan de cette J29.

Ce fut la soirée des adieux pour plusieurs joueurs de Saint-Raphaël dont Xavier Barachet qui met un terme à sa carrière. Le PSG s’impose dans le Var (38-33) et peut finir cette saison sur le parcours parfait et terminer invaincu. Derrière, Nantes va également rejoindre en compagnie des Parisiens la Ligue des Champions après sa victoire ce dimanche sur le terrain de Nancy (32-24). Ce résultat envoie les Nancéiens en Proligue en compagnie de Saran. Les Septors battus à domicile par Limoges (33-35) qui du coup sauve sa tête seront du voyage vers la seconde division. Une sentence validée par la courte, mais décisive victoire d’Istres du côté de Créteil (29-28, résumé à suivre).

Dans les matchs sans forcément d’enjeux, mais histoire de bien finir, Dunkerque qui dit au revoir à ses deux entraîneurs (Cazal / Calbry) et des cadres tels que Kader Rahim s’offre une dernière réussie au stade de Flandres face à Chartres (33-27). Le Fenix Toulouse manque le wagon de la coupe d’Europe cette saison et s’incline sur ses terres face au Pays d’Aix qui finira quoi qu’il arrive sur le podium du championnat (33-29). On parle toujours d’Europe et l’affiche entre Montpellier et Chambéry revient aux Montpelliérains qui du coup terminent ce championnat à la 4ème place devant leur adversaire du soir (36-29). Bien entendu, les Savoyards valident eux aussi leur place en European League.

Pour conclure, l’USAM Nîmes peut fêter avec son public sa dernière de la saison à domicile et par la même saluer Michaël Guigou (en photo à droite aux côtés de Micka Robin) qui tire lui aussi sa révérence après de longues années de bons et loyaux services. Les Gardois viennent à bout de la résistance de Cesson/Rennes (32-28) et peuvent encore espérer rejoindre l’Europe, à condition d’avoir le feu vert de la fédération européenne. A voir…













Sébastien