LMS 2021/2022 | Paris clôt les débats dans ce championnat !

Cette 22ème journée est marquée par le sacre avant du PSG qui avec sa victoire sur Nantes vient de mettre définitivement fin au suspense dans ce championnat ! Paris conserve d'ores et déjà sa couronne et pour la seconde place, tout reste encore ouvert ainsi que les places pour l'Europe, sans oublier le maintien. Quoi qu'il en soit, on connaît donc depuis ce 13 mars, le nom du futur champion de France 2021/2022.

Et voilà une affaire rondement menée par Paris qui non seulement remporte le choc face à Nantes (34-28) et met fin à toute forme de suspense avec un nouveau titre de champion d'ores et déjà dans les mains parisiennes ! Nedim Remili (photo de tête) et ses collègues de la capitale mettent les pendules à l'heure avec un Vincent Gérard (18 arrêts) décisif dans ce succès. En revanche, la place de dauphin n'est pas encore définie ! Les Nantais battus ce dimanche à Coubertin restent toujours second au classement à égalité de points avec le Pays d'Aix. La lutte pour cette place de dauphin devrait encore tenir ses promesses d'ici la fin de la saison !


Dans ce choc du sud de la France, le mot de la fin revient à Nîmes qui l'emporte d'un souffle du côté de Saint-Raphaël (32-31). Les Gardois privés de Sanad (suspendu pour l'heure à titre conservatoire) retrouvent le sourire après quelques semaines compliquées. Un duel acharné et qui tourne en faveur de la Green Team dans les derniers instants avec le but de la délivrance signé Acquevillo.

On enchaîne ce dimanche avec pour entamer ce jour dominical, le Grand Nancy qui accueille le Fenix Toulouse avec comme ambition de confirmer son dernier résultat devant Nîmes (29-29). Hélas, les hommes de Braux malgré une excellente première mi-temps (17-13) vont s’essouffler progressivement devant les hommes de la ville rose. De plus, le manque de banc joue en défaveur des locaux malgré les 10 buts de Rocha. Toulouse patiente puis passe devant et s'en sort finalement avec cette victoire en Lorraine de 2 longueurs (29-27).

Pour conclure, Montpellier ne tombe pas dans le piège et négocie parfaitement son opposition devant Cesson-Rennes (33-26) pour se replace à la 4ème place et rester en course pour le podium final. Certes, la route est encore longue avec notamment la menace des poursuivants dont Chambéry voir Toulouse (22 points chacun), mais les hommes de Patrice Canayer semblent retrouver la confiance et les blessés petit à petit, malgré la blessure (lumbago à priori) d'Hugo Descat ce dimanche lors de l'échauffement. Cesson va rentrer le mieux dans son sujet (+2), avant d'enfin voir les Héraultais imposer leur jeu et dominer cette rencontre. De quoi finir avec le sourire avant la mini-trêve qui arrive côté avant de retrouver les terrains du championnat fin du mois.


Sébastien pour Handballtransfert