LMS 2021/2022 | Créteil s’est fait une belle frayeur

De retour devant son public après une défaite du côté de Cesson, Créteil voulait retrouver le chemin de la victoire et chercher une 3ème d’affilée à la maison. Pour cela, il fallait battre Saran, une équipe qui a prouvé qu’on pouvait compter sur elle dans cette lutte en vue du maintien.

La partie commence bien pour les Cristoliens qui mènent facilement les débats dans les 10 premières minutes (7-4 8ème). Cependant, les Saranais ont retrouvé du poil de la bête et viennent jouer leur rôle de trouble-fête. Les 20 minutes suivantes sont nettement plus équilibrés et on se neutralise jusqu'à la pause, avec une petite longueur d'avance en faveur des septors (16-15).


Les deux équipes se tiennent au score au retour des vestiaires avec d’un côté le duo Aman / Lopez qui fonctionne merveilleusement bien (10 et 9 buts). A eux deux ils marquent plus de la moitié des buts des ciels et blancs. En face, autre duo Deumal / Fadhuile (6 et 5 buts) qui fait également mal à la défense val de marnaise. Saran doit cependant composer avec la disqualification de Johann Caron après une grosse faute sur Valentin Aman. L'issue de cette rencontre se joue dans le money-time ! Boiba Sissoko et ses camarades se procurent l'occasion de tuer le match et se mettre définitivement à l'abri au cours de la dernière minute. Malheureusement, Mario Lopez manque son penalty et Saran s'offre la balle d'égalisation sur la dernière action du match. Le moment choisi par le portier cristolien Dylan Soyez (photo de tête) auteur d'une double parade décisive. Créteil a eu très chaud, mais parvient à arracher la victoire sur le plus petit des écarts (32-31). Un succès qui permet aux hommes de Fernando Barbeito de grimper de 2 places au classement, suite aux défaites de Chartres et Limoges. De son côté, Saran compte 8 points et reste donc à égalité avec Istres (avant dernier) qui compte cependant 2 matchs de retard.

A Créteil, Laila El Guif