Liqui Moly Starligue 2021/2022 | J7 : Aix s’impose sans grande difficulté

Après sa contre-performance à Chartres, Créteil avait à cœur de se rattraper devant son public, et cela passait par une victoire contre Aix l’actuel dauphin du PSG. Une équipe d’Aix qui a fait le déplacement sans Romain Lagarde et qui s’impose sans grande difficulté dans le Val-de-Marne (29-23). Retour sur la rencontre de cette 7ème journée.

Ce match a pris quelques minutes avant de réellement débuter avec deux équipes qui ont eu du mal à trouver le cadre. Il aura fallu attendre de dépasser la 2ème minute pour voir les deux équipes ouvrir le compteur. Un début de rencontre plutôt équilibré entre les deux adversaires du soir, mais les hommes de Thierry Anti ont vite haussé le ton, et prennent 4 longueurs d’avance, mené par un Kristjansson des grands soirs (10 buts).


Beaucoup de maladresses côté cristolien qui laissent énormément d’espaces en défense, mais aussi qui sont malchanceux en attaque, eux qui ont pourtant une des meilleures attaques du championnat. Capitaine du soir, Antoine Ferrandier et ses camarades parviennent à sortir un peu la tête de l’eau et à revenir à seulement une petite longueur des Aixois (9-10), aidés par leur portier Todor Jandric (5 arrêts). Les 10 dernières minutes devaient s’annoncer palpitantes et serrées entre les deux équipes, mais c’était sans compter sur le portier du PAUC, Alejandro Romero (11 parades) qui écœure l’attaque val de marnaise. Les visiteurs retrouvent donc le chemin des vestiaires avec une confortable avance (10-16).


Au retour des vestiaires, les Cristoliens se montrent plus efficaces au tir et rentrent mieux dans cette seconde période mais l’écart était bien trop conséquent pour les hôtes. Les béliers vont courir derrière au score, sans réellement trouver les moyens de revenir à hauteur de leur adversaire du soir. Les Aixois avaient fait le plus dur en seconde période et ils n’avaient qu’à maintenir le score et c’est chose faite. Une seconde période plus équilibrée entre les deux équipes, mais Créteil qui a dû se passer de son capitaine Boïba Sissoko, s’incline donc sans avoir pu réellement imposer son jeu, qui nous avait séduit en ce début de championnat. Les béliers devront se relancer rapidement et cela passe par une victoire contre Cesson, vendredi prochain, au palais des sports Robert Oubron.

A Créteil, Laila El Guif