Lidl Starligue 2020/2021 | J8 : Chartres sort du rouge, Montpellier accroché, Paris reste invaincu

De retour dans sa Halle Jean Cochet, Chartres ne gâche pas l'occasion en décrochant une équipe d'Ivry à réaction qui va avoir le mérite de réduire l'addition finale (32-28). Les Chartrains en profitent pour sortir de la fameuse zone rouge, tandis que son adversaire du soir pointe désormais à l'avant dernière place devant le voisin Tremblay. Vainqueur de Saint-Raphaël, Montpellier enchaînait 48h plus tard et doit partager les points avec Cesson. Match piège dans le Gard mais Paris s'en sort parfaitement en décrochant la victoire à Nîmes.

Chartres ne manque pas le rendez-vous

Les Chartrains réussissent leur opération points pour la réception de l'US Ivry (32-28 SF). Dominateur d'entrée la bande de Toni Gerona creuse l'écart en première mi-temps (9-6 / 17-10) et ne faiblit pas au retour du vestiaire (27-17, 41'). De l'autre côté, Ivry ne fera plus illusion, tout en gardant le mérite de réduire l'écart au cours du dernier quart d'heure (-4). Une victoire qui fait du bien au moral et surtout au compteur pour cette équipe de Chartres qui prend de l'air sur la zone rouge.


L'album de la rencontre par Olivier Ostyn

Montpellier doit s'en contenter

La fatigue comme élément à prendre en compte ? On peut poser la question après seulement 2 jours entre le dernier match de Montpellier, mais il faut également souligner la solide prestation de Cesson qui n'a jamais lâché l'affaire ce samedi soir dans l'Hérault. Une prise de pouvoir des Bretons en seconde période par Allan Villeminot et sans oublier les arrêts du slovène Rok Zaponsek (+3). Un même écart en première période, cette fois pour Montpellier par Descat et Richardson que les Héraultais ne peuvent confirmer jusqu'à la pause (18-18 MT). Melvyn Richardson auteur de 8 buts ce soir signe l'égalisation à 28 partout et Gilberto Duarte se procure la balle de la victoire pour le MHB. Peine perdue et les Cessonnais cherchent le point du nul après une prestation collective plus qu'intéressante (28-28).

Paris consolide au finish son leadership

photo archive : Nîmes - PSG


Une belle affiche au menu avec Nîmes qui recevait Paris pour tenter de mettre pour la première fois de la saison au cavalier seul du champion de France. Et de 8 pour le PSG qui s'impose dans le Gard non sans voir du s'employer pendant l'heure de jeu (31-27). Un retard de 3 buts au Parnasse avant de profiter de la belle entrée de Vincent Gérard (10 arrêts à 43%) pour revenir dans la course jusqu'à la pause (16-16 MT). Un mano à mano qui se poursuit dès le retour des équipes sur le terrain avec un break parisien (+2), rapidement comblé par Gallego auteur d'un 7/7 (22-22). Mohammad Sanad (10 buts) et les Nîmois repassent même devant par Kavticnik (+2) avant de voir le money time échapper aux hommes de Franck Maurice. Le bras de Mikkel Hansen ne tremble pas, tout comme celui de Nedim Remili (7 buts) sans oublier Prandi et son compère Nahi qui parachèvent le succès parisien dans une fin de rencontre parfaitement maîtrisée (+4).

Limoges reste dans le bon wagon

On termine par le succès de Limoges qui se remet bien en selle après son lourd revers dans la capitale. Les équipiers d'un Yassine Idrissi (16 arrêts, 39% de réussite) une fois de plus "on fire" accrochent le Fenix Toulouse à leur tableau de chasse (30-26). Quelques frayeurs en fin de match avec la réduction de l'écart des toulousains (24-18 / 28-25), sans conséquence pour le serial buteur Gajic (10 buts, 91% au tir) et les Limougeauds remportent leur affaire de 4 longueurs pour rester à la seconde place du classement derrière Paris.


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités