Lidl Starligue 2019/2020 | J5 : Nantes déroule, Montpellier garde le cap, Ivry sort les crocs !


L'US Ivry montre son plus beau visage et sort victorieux de son combat contre Chambéry. Nantes déroule devant Tremblay, Montpellier assure l'essentiel face à Chartres. Au bout du suspense, Istres s'en sort face à Créteil, tandis que Toulouse et Aix se neutralisent. Malgré ses efforts, Saint-Raphaël chute une nouvelle fois du côté de Dunkerque. Le choc entre Nîmes et Paris va clôturer cette 5ème journée.


Ivry avait les dents longues

Un show de la part des gardiens dans le Val-de-Marne avec Mate Sunjic (15 arrêts) et Yann Genty (16 arrêts), mais le mot de la fin revient à l’US Ivry qui dompte Chambéry (28-24). Belle performance de la part des Ivryens qui confirment leur récent succès à Saint-Raphaël, tandis que les Chambériens connaissent leur 4ème revers consécutif.


Dunkerque confirme, Saint-Raphaël grimace


Le bilan parle de lui même et malgré le retour de Xavier Barachet au sein du collectif Varois, Saint-Raphaël encaisse sa 5ème défaite cette saison du côté de Dunkerque. Au repos, Raphaël Caucheteux (7 buts) et le SRVHB étaient pourtant dans les clous (13-13), avant de perdre pied. Des ballons perdus en seconde mi-temps qui permettent aux Dunkerquois de prendre la bonne tangente (19-19 / 21-19 / 26-23). Le SRVHB n’est jamais loin, mais l’issue de cette rencontre n’échappe pas aux hommes de Patrick Cazal qui restent sur la bonne vague (27-25 SF).


Le H assure le spectacle



Après une victoire face à Chartres la semaine dernière, le HBC Nantes recevait ce mercredi, l’équipe de Tremblay en France, dans une H Arena encore sous les braises de la victoire du boxeur Tony Yoka. Pourtant cette rencontre, pouvait tourner au piège, au regard des résultats des Tremblaysiens qui très accrocheurs contre Montpellier lors de la dernière journée. Les Nantais étaient prévenus !


Il n’en fallait pas plus aux violets d’Alberto Entrerrios, pour relancer, un public chauffé à blanc, galvanisé par le trophée de meilleur public de France, remis 2 jours plutôt. Les Nantais, comme des « chiens enragés » infligent un 4-0 au bout de 3’ de jeu. Une défense rude, bien aidé par un Emil Nielsen en photo ci-dessus) en feu, réduisaient les tentatives offensives de Tremblay et permettaient aux violets de récupérer des ballons, que Valero Rivera puis Kiril Lazarov, s’empressaient de transformer pour alimenter leur compteur buts. A la 12’ le H menait 12-4. Alberto Entrerrios commençait alors à faire tourner son effectif. Un mur nantais en défense, empêchait quasiment toute les tentatives adverses. A la mi-temps le H rentrait au vestiaire sur le score de 20 à 11.


Au retour de la pause, les Nantais affichaient la même envie de bien faire. Pour preuve, le H infligeait un 7-1 aux Tremblaysiens (27-12 à la 32’), pendant qu’Emil Nielsen fleurtait avec les 50% d’arrêts. Les buts pleuvaient dans les cages de Patrice Annonay, qui tentait, de fort belle manière parfois, de stopper les assauts du H. La jeune garde ligérienne (Monar, Petraud et Briet du centre de formation), profitait même du temps de jeu pour ouvrir le compteur en Lidl Starligue, face à un public, ravi d’une telle soirée. Le H s’imposait de 19 buts (39-2), et conserve son invincibilité à domicile !


A Nantes, Emmanuel Jarniou.


Retrouvez l'album de la rencontre entre Nantes et Tremblay :


https://www.facebook.com/Handballtransfert.de/photos/?tab=album&album_id=2560701610639711


L'essentiel est acquis pour Montpellier


Les Montpelliérains assurent eux aussi la venue de Chartres et l’emportent de 4 longueurs (29-25). Une vaillante équipe chartraine qui tient par moment tête au MHB. La volonté des équipiers de Morten Vium (7 buts) n’est hélas pas suffisante pour venir troubler Montpellier sur ses terres. Autour de Mohamed Soussi (7), Yanis Lenne (5), voir le portier Marin Sego (12 arrêts), les hommes de Patrice Canayer cherchent les points et restent aux avant-postes.


Retrouvez l'album de la rencontre entre Montpellier et Chartres par Serge Tabarracci :


https://www.facebook.com/pg/Handballtransfert.de/photos/?tab=album&album_id=2560466557329883


Istres a le sourire, pas Créteil


Istres va devoir s’employer pendant 60 minutes pour se sortir sans encombre des griffes de Créteil (32-30). Au passage, saluons la performance XXL signée Rasmus Nielsen (13/15) sur son aile et qui porte son équipe à bout de bras. Il n’en fallait pas moins pour revenir en jeu après avoir compté un retard de 3 buts côté istréen (23-26). La belle entrée du jeune Dylan Soyez (10 arrêts) et la copie rendue par le duo Etienne Mocquais / Ewan Kervadec (7 et 6 buts), ne suffisent pas pour éviter une fin de match ratée et les Cristoliens déposent une nouvelle fois les armes en Provence.


Abdi sauve le Fenix


Pour conclure, le Fenix Toulouse conserve son invincibilité à domicile et arrache le nul dans les ultimes secondes face au Pays d’Aix (27-27). Un dernier but du gaucher Ayoub Abdi qui évite aux hommes de la ville rose le goût amer de la défaite. Des défenses qui prennent le pas et des gardiens attentifs (Théo Gehin / Wesley Pardin) et un score de parité au repos (11-11). Le mano à mano se poursuit tout au long du second acte et si Baptiste Bonnefond pensait donner la victoire aux siens avec ce 27ème but, le dernier rush des Toulousains s’avère payant et on se quitte dos à dos, ce mercredi soir dans la ville rose.


Les résutats de la journée :


* Fenix Toulouse - Pays d'Aix 27-27 (MT : 11-11)

* Montpellier - Chartres 29-25 (MT : 15-12)

* Nantes - Tremblay en France 39-20 (MT : 20-11)

* Istres - Créteil 32-30 (MT : 16-16)

* Ivry - Chambéry 28-24 (MT : 14-14)

* Dunkerque - Saint-Raphaël 27-25 (MT : 13-13)

* USAM Nîmes - Paris Saint-Germain (jeu 20h45)


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités