Lidl Starligue 2019/2020 | J13 : Avant la trêve, Nantes se positionne seul dauphin !

Mis à jour : 22 déc. 2019

Une 13ème journée qui marque la fin du cycle aller de ce championnat et Paris reste seul aux commandes devant Nantes qui s'installe sur le fauteuil de dauphin. Nîmes battu dans la Var reste sur le podium devant Montpellier et Toulouse. En queue de peloton, Créteil reste lanterne rouge, mais reprend espoir en s'imposant devant Ivry (12ème) et Tremblay (13ème) reste également dans le rouge, malgré sa prestation très honorable du côté d'Aix. C'est enfin l'heure de la pause et le championnat reprendra ses droits au sortir du prochain Euro masculin.

crédit photo : Emmanuel Jarniou / HandballTransfert.de


Créteil arrive enfin à ses fins et s'offre un beau cadeau sous le sapin en s'imposant devant son voisin Ivry (voir résumé dans notre rubrique).


Fin de la série du côté d'Aix avec le PAUC qui retrouve juste avant la trêve les joies de la victoire. Tout ne fut pas parfait devant une combative équipe de Tremblay, mais les hommes de Jérôme Fernandez assurent l'essentiel pour leur dernière de l'année (28-26). Ce fut un cas de figure quasi-identique en Savoie avec Chambéry qui a pris le meilleur sur Istres, même si l'écart final ne reflète pas les difficultés des Chambériens pour prendre le meilleur face aux Provençaux (29-23). Julien Meyer (9 arrêts, 50% de réussite) et ses camarades creusent l'écart au cours du dernier quart d'heure, dans une rencontre marquée par de nombreuses pertes de balle, notamment du côté des hommes de Gilles Derot.

Tarif syndical pour le PSG qui dans son antre de Coubertin, remporte son opposition devant Dunkerque et termine 2019 par un 13/13 qui ne souffre d'aucune contestation (36-25). Pour cette dernière, les Parisiens vont patienter jusqu'à la 21ème minute (12-12), avant de finir la première période en trombe (20-12 MT). Privé de leur entraîneur Patrick Cazal (raisons familiales), ainsi que de Kader Rahim et Haniel Langaro, l'USDK doit se résigner face à l'amarada de la capitale qui tout en gestion, se dirige vers une 13ème victoire. Rodrigo Corrales avec ses 14 arrêts s'est mis en avant, tout comme Mikkel Hansen auteur de 9 buts et d'un 100% au shoot, et enfin retour de Nedim Remili (3/5) au sein de l'effectif.


L'album de la rencontre par Olivier Ostyn :

https://www.facebook.com/pg/Handballtransfert.de/photos/?tab=album&album_id=2732025033507367


Le Fenix Toulouse s'est bien remis de sa dernière défaite à domicile et remet un bon coup de collier pour son ultime voyage de l'année vers Chartres (30-24). Un effectif toujours amoindri par les absences de Soudry, Almeida reparti au Brésil pour se faire opérer et Gaël Tribillon, mais les Toulousains gardent le cap en terre chartraine et s'échappent en première période (15-10 MT). Puis la troupe de Philippe Gardent maintient la pression et malgré les arrêts de Nebojsa Grahovac (13), Toni Gerona et ses hommes déposent les armes face aux joueurs de la ville rose. A noter, une infirmerie bien remplie côté local avec Sonne-Hansen, Racotea, Mikita, Furlan ou Onufriynenko. La trêve arrive à point nommé !

Belle affiche dans le Var entre Saint-Raphaël et l'USAM Nîmes qui va offrir son lot de suspense après pourtant un premier acte sous l'emprise du SRVHB (18-11 MT). La tension monte d'un cran tout au long de la seconde mi-temps et les Gardois s'accrochent pour revenir à une petite longueur par Guigou (25-24, 50'). Une fin de match marquée par les rouges pour Lynggaard côté local et Prandi (8/10) côté visiteur. Les deux hommes ont été pris par la patrouille alors que la décision n'était pas si évidente que ça au vue du ralenti... Bref, les Varois à l'image de Vadim Gayduchenko (9/11) vont au mieux gérer ces dernières minutes et remporter une 6ème victoire (30-27 SF) pour finir 2019 au 7ème rang.


L'album de la rencontre par Pauline Prade :

https://www.facebook.com/pg/Handballtransfert.de/photos/?tab=album&album_id=2727799057263298


Nantes se paie Montpellier et la seconde place !


Enfin, le clou du spectacle avec le choc entre Montpellier et Nantes pour conquérier seul la seconde place du championnat derrière Paris. La sensation est venue du succès des Nantais à Bougnol qui s'emparent de cette place de dauphin ! Les Montpelliérains gâchent l'occasion de s'emparer de cette seconde place et se retrouvent 4èmes avec 2 points de retard sur leur adversaire du soir. C'est donc la fin de l'invincibilité sur ses terres cette saison pour le MHB qui paie ses approximations notamment dans les moments clés et malgré une belle course poursuite, les hommes de Patrice Canayer échouent après un dernier arrêt de Nielsen devant Richardson et le H quittent l'Hérault avec un beau sourire (29-28).


Montpellier mène la danse, mais Nantes recolle


Le jeu rapide proposé par les Héraultais fait son oeuvre et en face, les Nantais cafouillent et offrent les munitions aux Grebille, Descat et Villeminot (10-7 puis 13-10). L'arrivée du gardien Emil Nielsen dans la cage et un Valero Rivera (6 buts) diablement efficace, relancent l'intérêt de cette affiche et au repos, tout est à refaire (15-15 MT).


Nielsen le facteur H !


De retour sur le parquet de Bougnol, les Ligériens vont à leur tour profiter des pertes de balle de leur hôte. Le revenant Dragan Pechmalbec va faire la différence et récupérer notamment un ballon et tromper Sego (24-20, 45'). Malgré la sortie définitive de Buric (coup au visage), les hommes d'Albert Entrerrios ne baissent pas pavillon et appuient sur l'accélérateur avec Kiril Lazarov (5 buts) en métronome et Rok Ovnicek qui remplace son compère Minne touché. Montpellier sonne la charge et se lance aux basques du H avec les arrêts de Kevin Bonnefoi et Villeminot, Porte puis Richardson ramènent le MHB dans la course (28-29). Dans ce money-time de feu, la différence et surtout l'élément clé se nomme : Emil Nielsen ! Le portier scandinave met Villeminot en échec sur penalty, puis Grebille à l'aile et enfin le dernier tir de Richardson est détourné par l'ex joueur de Skjern. Malgré les absences de Gurbindo et Balaguer, Nantes a su gérer ses temps forts et ses temps faibles, pour signer ce magnifique succès dans l'Hérault et conclure comme il se doit cette première partie de championnat.

Les résultats de la 13ème journée :


* Montpellier - Nantes 28-29 (MT : 15-15)

* Chambéry - Istres 29-23 (MT : 14-14)

* Pays d'Aix - Tremblay 28-26 (MT : 14-12)

* Créteil - Ivry 27-24 (MT : 15-14)

* St Raphaël - Nîmes 30-27 (MT : 18-11)

* Chartres - Toulouse 24-30 (MT : 10-15)

* Paris - Dunkerque 36-25 (MT : 20-12)


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités