Lidl Starligue 2019/2020 | J11 : Toulouse surfe toujours sur la bonne vague !

Un match opposant l'actuel 3ème du championnat, Toulouse à la lanterne rouge Créteil, en manque de points. Avec l’absence du meilleur buteur cristolien, Boiba Sissoko, touché à la cheville (entorse), l’USCHB se devait malgré tout de réagir devant son public. Au final, la hiérarchie a été respectée, les Toulousains continuent sur leur bonne dynamique, avec quelques frayeurs pendant cette rencontre, qui ont su être maîtrisés.

Un début de match assez équilibré entre les deux équipes qui se rendent coup pour coup. Menés par un très bon Etienne Mocquais (11 buts), qui faisait son retour, les Béliers ne se laissent pas distancer par un visiteur qui montre qu’il est clairement venu dans Val-de-Marne pour chercher les points. Cette équité entre les deux protagonistes n’aura durée que 15 minutes, puisque les hommes de Philippe Gardent ne laisseront plus aucune chance aux Cristoliens et vont accroître leur avance, mené par un Ferran Sole (8 buts) très efficace. Le dernier quart d’heure de cette première période n’est pas des plus bénéfique pour les hôtes qui enchaînent les maladresses en attaque et plusieurs oublis en défense. C’est avec une certaine sérénité que les Toulousains s’en retournent vers leur vestiaire avec un break de 3 longueurs (15-12).

Réveil cristolien, mais Toulouse ne craque pas


Au retour de la pause, les ciels et blancs ont comme souvent du mal à revenir dans leur sujet et laissent le Fenix prendre le large, en accroissant l’écart (21-14). À 20 minutes du terme, Toulouse n’avait qu’à gérer son affaire afin de se mettre à l’abri et de repartir avec les deux points. C’est sans compter sur le sursaut cristolien, mené par un excellent Dylan Soyez (12 arrêts) qui enchaîne les exploits et met en échec petit à petit l’attaque adverse. Contre toute attente, Créteil revient à hauteur de son hôte du soir, grâce à un Mocquais qui finira meilleur marqueur des siens. Au coude à coude au moment de rentrer dans le sprint final, les hommes de Pierre Montorier vont hélas craquer en se heurtant au portier belge Jef Lettens (15 arrêts). Profitant des maladresses des Franciliens, Toulouse accélère le rythme et ne laisse plus aucune chance à son adversaire. Une fin de partie qui n’échappe plus aux hommes de Gardent et la série se poursuit pour une surprenante équipe toulousaine qui reste toujours sur le podium (29-23 SF).

Créteil devra encore patienter pour connaître les joies d’une première victoire à domicile et peut s’en vouloir d’avoir connu ce temps faible fatal, qui lui aura coûté le match ! Malgré ses efforts et notamment cet excellent retour en seconde mi-temps, la bande de Montorier reste lanterne rouge et se profile un voyage vers Saint-Raphaël pour la 12ème journée.


A Créteil, Laila El Guif


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités