Lidl Starligue 2019/2020 | J11 : Montpellier assure l'essentiel devant Dunkerque

Un beau duel qui se solde par le court succès de Montpellier qui assure les points devant Dunkerque (29-28). Les deux formations vont offrir un joli spectacle au public de Bougnol et le final voit le MHB garder la main, mais ce fut compliqué contre un adversaire qui n'a jamais baissé les bras.

Retour du côté de Bougnol pour les Montpelliérains après leur dernier revers concédé dans ce même palais des sports face à Porto. Le MHB devait encore déplorer les absences de Mathieu Grébille et Hugo Descat, tandis que l'USDK faisait sans son gaucher Tom Pelayo.


Montpellier s'emploie et arrive à ses fins


Une victoire sur le fil, mais qui remet en selle les hommes de Patrice Canayer et surtout avant de se rendre dans le nord de l'Allemagne pour y retrouver Kiel. Nouveauté dans les rangs du MHB avec Kyllian Villeminot repositionné sur le poste d'ailier gauche et qui va parfaitement tenir ce rôle (9 buts). En bon capitaine Valentin Porte (7 buts) apporte lui aussi sa pierre à l'édifice et auteur du but de la victoire (29-28 SF). Dans son but, Marin Sego réussi les arrêts qu'il faut et idéal pour le gardien croate qui manquait quelque peu de confiance après une prestation en demi-teinte contre Porto.

Il n'en fallait pas moins pour venir à bout d'une équipe de Dunkerque qui restait sur une belle série et surtout meilleure défense du championnat. Les Nordistes sans complexe tiennent le choc et Haniel Langaro (9 buts) permet aux siens de rester à flot (8-8). Villeminot se retrouve à la conclusion d'un nouveau temps fort et donne le +3 (11-8) avant la réaction du jeune gaucher Gabin Martinez (5) et de Nagy pour ne pas prendre l'eau. Montpellier conserve un break d'avance au repos (16-14), avant une nouvelle réaction de l'USDK qui recolle (19-19). Les arrêts d'Oleg Grams laissent les hommes de Patrick Cazal dans le coup et Kader Rahim s'en va tromper Sego (26-27). Porte ne se manque pas (29-27) et les Montpelliérains s'en sortent de justesse, contre une accrocheuse formation dunkerquoise qui n'a pas à rougir.


Au forceps certes, mais le MHB préserve son invincibilité à domicile dans ce championnat et maintenant c'est vers Kiel que les esprits des hommes de Canayer vont se tourner !

Retrouvez l'album de ce Montpellier - Dunkerque par Serge Tabarracci :

https://www.facebook.com/pg/Handballtransfert.de/photos/?tab=album&album_id=2680374722005732


Paris déroule devant Saint-Raphaël


Les Parisiens qui préparent le choc du week-end contre Barcelone, ont passé une soirée assez tranquille en faisant proprement le travail devant Saint-Raphaël (39-23). Malgré leur retour en force dans ce championnat et 15 minutes d'assez bonne facture, les Varois plient devant la puissance et la facilité du champion de France. Premier écart significatif à la pause (18-12), avant d'enclencher la vitesse supérieure et dérouler. Mikkel Hansen qui reste dans ses stats du moment avec 12 buts à son actif et Paris finissent en trombe après une domination sans faille et un écart assez lourd pour le SRVHB. Ce mercredi soir, Coubertin était une fois de plus une forteresse bien trop inaccessible !


Chartres peut s'en vouloir


En menant de 6 buts dans cette rencontre et comptant encore 2 buts de mieux en fin de match, Chartres pensait enfin tenir une nouvelle victoire, mais devra encore patienter. Pourtant, Sonne-Hansen va réaliser plusieurs exploits sur sa ligne et ses camarades semblent tenir bon. Tremblay qui perdait son pivot Chouiref en début de seconde mi-temps, ne lâche pas l'affaire ! Emmenés par un Patrice Annonay (17 arrêts) de gala et très efficace, les Tremblaysiens vont arracher l'égalisation dans les dernières secondes par Portela et Brkljacic (23-23). Des regrets côté chartrain et enfin un point pris par Tremblay qui s'en sort très bien.


Istres retrouve la lumière


Deux équipes qui étaient dans l'attente d'un résultat positif depuis plusieurs journées et le mot de la fin pour Istres qui l'emporte face à Ivry (29-26). Un premier mano à mano avant de voir les hommes de Gilles Derot prendre les choses en main (9-8 puis 14-11 MT). Sécurisé par les arrêts d'Arnaud Tabarand (en photo ci-dessous), Istres conserve la mainmise sur son affaire (24-20 puis 27-23). Les Ivryens tentent le tout pour le tout avec Martinez, Keita et Persson (10 buts), avant que Rasmus Nielsen ne trompe Sunjic pour clore les débats.


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités