LdC (M) | Montpellier se complique la tâche !

Un handicap de 3 buts au terme de ce match aller dans l'Hérault, ce qui en dit long sur ce qui attend Montpellier au match retour dans une semaine en Pologne. On ne peut pas dire en toute honnêteté que les hommes de Patrice Canayer ont manqué d'envie, à l’image de Marin Sego très en vue sur sa ligne. Insuffisant pour mettre ce petit grain de sable dans la belle mécanique de Kielce qui a prouvé sa expérience et surtout son talent pour franchir une première marche vers le Final 4 en juin prochain.

Autant le dire clairement la mission n'est pas impossible, mais une qualification pour les demi-finales de cette ligue des champions relève de l’authentique exploit pour les Montpelliérains. D'un autre côté à ce stade de la compétition, les candidats présents sont considérés comme faisant partie du gratin du handball européen et donc cela en dit long sur la qualité des adversaires potentiels. Pourtant, sans montrer de réel complexe et malgré l'absence notable de Yanis Lenne sans publier Julien Bos, Montpellier va tenter devant son public de regarder les yeux dans les yeux la bande de ce cher Talant Dujshebaev.


Le physique va avoir son importance dans ce premier choc avec un manque de rotations côté MHB et pourtant, la seconde mi-temps va être porteuse d'espoir. Le show signé Marin Sego permet de rester en vie au plus fort de la tempête (-4 à la pause). Le talent et le culot d'Hugo Descat aussi bien devant ce diable d'Andreas Wolff ou son compère Kornecki, tout comme la volonté et l'engagement de Kyllian Villeminot semblent remettre de l'aplomb au collectif héraultais (-2). En face, il y a de l'expérience et aussi du talent indéniable avec les Dujshebaev, Tournat, Wolff, Kulesh et autre Moryto. Cela suffit pour faire pencher la balance et réduire à néant les efforts des équipiers de Valentin Porte de retour sur les parquets. Une défaite de 3 buts (28-31) et le retour en Pologne et dans une ambiance qui s'annonce "chaude", Montpellier ne va pas partir avec les faveurs des pronostics. Seule la réalité du terrain aura son importance, mais Kielce part en top position pour rejoindre une fois de plus le prochain Final 4.

Le dernier quart de finale aller se jouait en début de soirée du côté de Veszprem, qui a pris une belle option en dominant Aalborg le finaliste de l'édition précédente (36-29). Une victoire construite en 2 temps pour les Hongrois emmenés par un excellent Kentin Mahé (5 buts) auteur d'une solide prestation face aux Danois. Un première période indécise (+1 en faveur des Magyars) puis le réveil tonitruant de Veszprem pour mettre progressivement sous l’éteignoir les Scandinaves. De plus, le gardien Rodrigo Corrales y est lui aussi allé de ses nombreux arrêts pour mettre les pendules à l'heure. Un matelas de 7 buts qu'il va falloir tenir pour le retour au Danemark, même si la prudence reste toujours de mise.


Sébastien