LdC (M) | Kiel sur les rotules, mais bronzée devant Veszprem !

La finale des déçus de la veille n'a pas manqué de suspense et de rebondissements avec une séance de tirs au but pour décider du nom de celui qui quittera Cologne avec une médaille. Malgré la fatigue et un premier acte clairement gâché, le THW Kiel a su trouver les ressources pour s'en sortir et chercher le podium (37-34, 14-18, 34-34). Malgré l'égalisation au buzzer signée Kentin Mahé, Veszprem n'a pu chasser ses démons de la demi-finale et échoue au pied du podium...

crédit photo : EHF


Au moment de fouler le parquet de la Lanxess Arena de Cologne pour la der des der de cette longue campagne européenne, Veszprem et Kiel ont eu la mission de surmonter la grosse déception des demi-finales pour se remettre une dernière fois en selle. L'objectif était tout simplement de ramener le bronze à la maison et de ne pas finir à la place du con !


crédit photo : EHF


Un air de déjà vu sur cette rencontre ? Clairement, on peut se demander si le scénario des demi-finales et notamment dans les rangs de Veszprem n'a pas trotté dans les têtes hongroises alors que avec un +4 en leur faveur et surtout un THW aux jambes lourdes, les voyants étaient au vert. De plus, Rodrigo Corrales fermait la boutique à double tour alors qu'en face son collègue Niklas Landin était un peu plus dans le dur, enfin à la pause. Alors que s'est-il passé en seconde période pour voir les Zébras se refaire la cerise et les Magyars se manquer dans les grandes largeurs ? Dire que les hommes de Momir Ilic se sont vus trop beaux trop tôt est un bien grand mot. Seulement, la prestation hongroise n'a plus eu grand chose à voir avec celle des 30 premières minutes alors que les Kielers ont su faire abstraction de la fatigue et des manques de rotations. On y ajoute, le réveil tonitruant de ce cher Landin et la bande de Filip Jicha dans un final haletant comme on aime, est revenu comme un seul homme (30-30) avec les ballons pour s'imposer ! Le 6ème but de Kentin Mahé sur penalty et au gong permet de sauver les apparences et d'envoyer ce petit monde vers la séance des tirs au but (34-34). Dans cette fameuse loterie des penaltys, Landin met la barre haute avec 2 parades et la transversale touché par l'égyptien Yahia. Cupara a bien repoussé la tentative de Zarabec, mais l'échec de Lauge sur son compatriote Landin a mis fin au suspense.


C'est donc le THW Kiel qui repart de Cologne avec le bronze autour du cou et se console dans une certaines mesure de son revers face au FC Barcelone. Veszprem va devoir encore ronger son frein une saison de plus et les vacances à venir vont très certainement faire du bien dans les jambes et dans les têtes. Souhaitons le en tout cas...

Sébastien