LdC (M) | Barcelone n'a laissé que des miettes à Kiel et va en découdre avec Kielce en finale !

La seconde demi-finale de ce Final 4 de Cologne a délivré le nom de celui qui va défier Kielce ce dimanche et le FC Barcelone tenant du titre en sera ! Les Catalans passent sans encombre l'étape du THW Kiel (34-30, 19-18) et vont en découdre avec les hommes de Dujshebaev pour tenter de conserver leur précieux bien.

crédit photo : EHF


Qu'on ne s'y trompe pas avec un écart qui ne reflète pas forcément cette seconde rencontre du jour entre les Barcelonais et les Kielers. Alors oui en première mi-temps, les Zébras font jeu égal et se permettent de conserver souvent une courte tête d'avance, mais à l'instar de la première demi-finale, l'ex champion d'Allemagne (cette saison le SC Magebourg s'est adjugé le titre) la donne change au retour des vestiaires ! Sans chercher des excuses aux hommes de Filip Jicha, les absences conjugués de la star norvégienne Sander Sagosen et du pivot Henrik Pekeler tout deux blessés n'a pas arrangé les affaires des kielers. En face, le FC Barcelone et ses français vont sortir l'artillerie lourde au cours du second acte pour finalement chercher leur ticket pour la finale et répondre favorablement à ceux qui ont collé l'étiquette de grand favori de cette compétition aux Catalans.

crédit photo : EHF


Cela arrive de manquer 1 voir 2 tirs consécutifs ou une passe, mais lorsqu'en face se dresse Barcelone, ce n'est plus la même tambouille. En d'autres termes, cela coûte cher surtout si la base arrière vous rend fou par bon nombre de un contre un ou que les arrières s'amusent à nettoyer de longues minutes les lucarnes et les quatre coins du but. Le résultat est sans appel après une première mi-temps engagée et qui laisse planer le doute sur le nom du second qualifié. Dans une grosse ambiance cumulée avec la chaleur globale de Cologne, le vent souffle (un peu de fraîcheur ne fait pas de mal) dans la direction catalane et le Barça commence à user son adversaire qui commence à perdre ses moyens. Il suffit aussi que Gonzalo Perez de Vargas sorte 2 à 3 arrêts consécutifs, Luka Cindric use ses vis à vis et les latéraux bombardent à tout va et pour ne pas gâcher la fête un Aleix Gomez (en photo ci-dessus) bouillant avec 12 buts sur cette demie. On passe au +3, +4 et +5 le plus gros écart (29-24) en faveur du tenant du titre. Il va y avoir ce petit moment de flottement avec plusieurs infériorités numériques qui permettent à Domagoj Duvnjak et au THW de revenir à 3 longueurs. Ce n'est pas dans l'ADN barcelonaise de gâcher à outrance et N'Guessan met fin au débat (34-30).


Il y aura donc ce duel entre Kielce vainqueur en 2016 après la fameuse série de tirs au but et Barcelone tenant en titre et ses multiples succès dans cette ligue des champions. Un choc attendu par beaucoup et opposition de style entre les deux coachs figures emblématiques du Barça pour Antonio Ortega et de Ciudad Real pour Talant Dujshebaev ! Combat fratricide entre deux équipes et deux coachs ? La réponse ce dimanche à la Lanxess Arena de Cologne. N'oublions pas un autre duel cette fois entre français avec d'un côté le duo Nahi / Tournat opposé au quatuor Ludovic Fabregas (photo de tête) / Dika Mem / Melvyn Richardson / Timothey N'Guessan. Alors qui va monter sur le toit de l'Europe ? Quoi qu'il en soit, nous aurons des français sur le podium !

Sébastien