LdC (M) 2021/2022 | Vamos Barcelone, Veszprem réaliste et Komok le sauveur

La journée de jeudi consacrée au groupe B allait clôturer cette semaine ligue des champions avec le choc entre Barcelone et le PSG qui se solde (à nouveau ?) par le succès des Catalans. Veszprem et Kielce restent accrochés aux basques blaugrana après leur victoires respectives sur Flensburg-Handewitt et Porto. Pour conclure, seconde victoire cherchée dans les dernières secondes par les ukrainiens de Zaporozhye qui veulent encore y croire.

crédit photo : EHF


S'incliner au Paula Blaugrana face au FC Barcelone n'a vraiment rien de déshonorant, mais Paris peut faire la tête car pendant longtemps le champion de France pensait tenir bon et revenir pourquoi pas avec un petit quelque chose de son périple catalan. En tout cas, les signes plaidaient en la faveur des hommes de Raul Gonzalez et d'un Vincent Gérard en réussite (14 arrêts) et le 13 partout au repos, laissait encore le chemin ouvert pour les hommes de la capitale. Hélas, le réveil d'un certain Dika Mem (7/13) associé au portier Gonzalo Perez de Vargas (17 arrêts) vont sonner le glas des espoirs parisiens (27-30). Le Barça garde la tête du groupe au même nombre de points que Kielce et Veszprem (8 points). On retrouve le PSG à la 4ème place avec 3 points de retard sur le trio de tête et un prochain déplacement prévu en Pologne le 27 octobre.

Dans les autres salles ?

La veille, les Polonais de Kielce (article précédent) ont fait le job pour la venue du FC Porto et restent eux aussi aux premières places du groupe. Même scénario en Hongrie avec Veszprem qui s'est montré solide, sérieux et appliqué devant les Allemands de Flensburg-Handewitt (28-23, 14-8 MT). Résumé ci-dessous.

Et de deux pour le Motor Zaporozhye qui réussi à sauver l'essentiel face au Dinamo Bucarest (28-27, 13-13). Malgré le joli 4/5 de notre Cédric Sorhaindo national et le sans faute de Ghionea au tir (8/8), les Roumains échouent dans leur ultime tentative pour sauver au moins le nul. Un dernier tir qui prenait le chemin de la lucarne, mais le gardien Komok (13 arrêts) a l'idée de détourner ce tir et offrir ce succès aux siens pour enfiler le costume de sauveur de la patrie.

La team Handballtransfert