LdC (M) 2020/2021 | Second mauvais scénario pour le PSG !

On prend les mêmes et on recommence pour les Parisiens qui connaissent une seconde défaite dans cette Ligue des Champions, en s'inclinant chez le Meshkov Brest (31-32). Malmenés pendant un long moment, les hommes de Raul Gonzalez vont pourtant revenir à hauteur et se procurer les occasions. Hélas, la sentence est irrévocable avec ce revers en Biélorussie et le début de saison des joueurs de la capitale dans cette compétition n'est pas forcément celui qu'ils attendaient !

Ce voyage vers Brest n'est pas à la base considéré comme une escapade tourisme, mais en tant que candidat au Final 4 voir au titre, le PSG est tombée une nouvelle fois de haut. Résultat, la quasi obligation de ne plus commettre trop d'erreurs, histoire de ne pas gamberger outre mesure... Maintenant, rien n'est encore fait avec encore quelques matchs au programme, mais plus trop question de perdre des plumes en route.

Paris baladé, Brest en maîtrise

Le bilan de cette première période de la part des Parisiens n'est pas très reluisant avec d'entrée, la pression mise par les ex soviétiques qui fait plier la défense française. Défensivement, Paris reste dans le dur, malgré plusieurs sauvetages signés Vincent Gérard et offensivement ce n'est guère plus abouti avec seul réel danger, le géant Dainis Kristopans (7 buts) qui se montre le plus productif. Hélas, trop d'imprécisions et l'arrivée de la pause envoyait les deux équipes aux vestiaires avec un débours de 5 buts pour le champion de France (14-19 MT).

L'espoir renaît, mais la défaite est au bout

On attendait une réaction de la part de Nikola Karabatic (5 buts) et des Parisiens qui vont mettre 10 bonnes minutes pour refaire leur retard avec Solé qui égalise à 21-21. Du mieux dans le jeu proposé avec un nouveau temps fort du Meshkov imprimé par l'ex Chambérien Marko Panic (6 buts) pour signer le +4. Le yoyo repart de plus belle et on se met à y croire à nouveau lorque Paris ne compte plus qu'un petit but de retard (30-31). Hélas, le final est la copie parfaite de celui de la semaine passée contre Flensburg et Paris se voit punir dans le dernier sprint pour repartir chez lui avec un nouveau revers dans la valise (31-32 SF). Contre les Norvégiens d'Elverum, seule la victoire aura son importance et avec la manière si possible, mais en attendant c'est vers le championnat et Cesson-Rennes que doivent se projeter les Hansen, Gérard, Karabatic, Remili et consort...


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités