LdC (M) 2020/2021 | Le PSG ouvre enfin son compteur !

Deux revers d'entrée pour les Parisiens qui viennent enfin de rectifier le tir pour la réception des Norvégiens d'Elverum (35-29). Si tout n'a pas été forcément aussi simple que prévu face au nouveau collectif de Luc Abalo, la mission est réussie pour l'équipe de la capitale. De quoi bien se remettre les idées en place avant le retour en championnat et surtout la suite de cette campagne européenne !

Un match engagé avec de belles choses et de beaux gestes de part et d'autres pour cette opposition entre le PSG et Elverum. Si la victoire était le seul objectif plausible des hommes de Raul Gonzalez, la prudence restait de mise face aux Scandinaves capables de s'imposer notamment loin de leur base et avec dans leur rang un certain Luc Abalo. L'ex gaucher parisien (4/7 au tir) va d'ailleurs se rappeler aux souvenirs de ses coéquipiers en offrant quelques gestes dont il a le secret. Rajoutons l'apport du demi-centre suédois Pujol (7/12), du gardien Fries ou du hongrois Mathe et un collectif vraiment intéressant pour Borge Lund. De quoi se dire que cette équipe d'Elverum peut faire encore parler d'elle dans les mois, voir les années qui viennent.


Paris va avoir le dernier mot en s'appuyant sur un Vincent Gérard présent et qui va aligner 13 arrêts et qui tenait seul le poste en l'absence temporaire de Yann Genty. Le jeune Villain de l'équipe réserve épaulait sur ce match son aîné Gérard et aura même l'occasion de fouler le parquet face aux norvégiens. Le bras de Mikkel Hansen (8/9) notamment en première mi-temps, le pivot Kamil Syprzak (4/6), les Karabatic et Remili en passeur décisif ou un Elohim Prandi (6/6) enfin à niveau vont dompter la volonté d'Elverum qui s'est accroché pendant l'heure de jeu. Un visage bien plus convaincant pour les Parisiens qui semblent retrouver leurs automatismes et avec le résultat au bout ! Une dernière note avec le message de Luc Abalo envers ses supporters puisque l'ailier tricolore n'avait pu dire au revoir à tout le monde suite à ce satané Covid !

Le Vardar ne se manque pas

Parlons quelques instants du Vardar Skopje tenant du titre qui tout comme Paris, vient de prendre ses premiers points. La victime du soir : Flensburg-Handewitt qui était pourtant invaincue avant ce match et auteur d'un impressionnant sans-faute. Un premier acte assez équilibré, mais qui reste sous la coupe des macédoniens (17-15 MT). Progressivement, le Vardar impose son rythme et son emprunte sur les échanges pour prendre le dessus sur les Allemands. Timur Dibirov et ses camarades sont bien en tête et Flensburg doit courir derrière, sans succès. Succès des Slaves sur le score de 31 à 26 et la série germanique prend fin lors de cette 4ème journée.

Le show Metrevski en mode kung-fu ninja !

Les chiffres parlent d'eux mêmes : 15 arrêts / 46,8% de réussite et quelques actions spectaculaires en prime. Voilà, un Nikola Mitrevski inspiré pour ne pas dire plus et qui permet à son équipe de Porto de se refaire la santé face aux hongrois du Pick Szeged (25-19). Pour le plaisir, ci-dessous l'arrêt en mode kung-fu ninja by Nikola Mitrevski qui peut déjà être dans le top parade de la saison !


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités