• Sébastien Ribstein

LdC (M) 2019/2020 | Paris s'applique et voit la seconde place d'un bon oeil

Une bonne partie du chemin faite pour les Parisiens qui se rapprochent à nouveau du gain de la seconde place de son groupe. Le duel à distance avec Szeged tourne pour l'heure en faveur des hommes de la capitale, vainqueurs ce samedi d'Elverum (31-25). Dans le même temps, les Hongrois s'étaient inclinés assez lourdement du côté de Flensburg-Handewitt.

crédit photo : TeamPic / PSG


Paris avait envie et surtout l'obligation de négocier par une victoire la réception des Norvégiens d'Elverum. C'est chose faite ce samedi soir du côté de Coubertin avec la victoire des champions de France et auteur d'une belle prestation contre des Scandinaves loin d'être aussi facile à manoeuvrer.

Le travail est fait et plutôt bien

Pour se remettre d'aplomb après la défaite à Szeged et depuis battu assez sèchement par Flensburg en milieu de semaine (26-34), Paris avait pour mission de l'emporter face à Elverum qui posait ses valises dans la capitale. On gardait ses précautions dans les rangs parisiens face au talent de la jeunesse scandinave. Malgré une mainmise sur les échanges et un Vincent Gérard (14 arrêts) en verve, le PSG voit revenir ces jeunes norvégiens au contact et rien n'était de loin acquis. Sander Sagosen (8 buts) réalise un match plein face à ses compatriotes, sans oublier le travail pour ses pivots et ce +4 au moment de la pause, sonnait bon pour les Parisiens (17-13 MT).

Du talent à Elverum, mais Paris garde la main

Les 30 minutes qui s'en suivent se tournent à nouveau vers l'offensive et sur une défense parisienne qui met à mal les idées scandinaves pour trouver le but adverse. La percussion de Karabatic, Luka qui n'est pas en reste et des ballons récupérés et un écart qui prend de bonnes proportions (24-18, 40'). Seulement, force est de constater que même si l'on domine, garder sa concentration reste nécessaire, surtout contre un adversaire qui n'a pas peur et montre un beau visage. Le champion de Norvège passait par les ailes en première période et remet le nez à la fenêtre avec de belles actions collectives. Magnus Fredriksen (en photo ci-dessous) montre la voie et ces équipiers répondent eux aussi pour réduire l'écart (-4). Bien entendu, jamais les Parisiens ne seront réellement en danger, mais il fallait garder un minimum son sang-froid et mettre l'intensité nécessaire (31-25 SF). Ce revers élimine hélas Elverum de la course au top 16, mais les hommes de Mickael Appelgren semblent promis à un bel avenir.

Les choses se précisent pour Paris qui ne devrait pas forcément rencontrer des soucis outre mesure pour la venue des Croates de Zagreb dans l'antre de Coubertin. Dans le même, nos amis de Szeged rendront eux visite à Barcelone. Des Catalans déjà assurés de rejoindre directement les quarts de finale. Ce serait donc un match pour du beurre et un exploit magyar au Palau Blaugrana, serait-il envisageable ? A voir, mais si les équipiers de Nikola Karabatic s'imposent sur Zagreb, même sur la plus infime des marges, alors ce sera sans détour la seconde place promise.


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
#HandballtransfertCréateurD'opportunités
  • Facebook
  • Instagram