LdC (M) 2019/2020 | Paris reste Paris, Montpellier grimace sur ses terres

Mis à jour : 25 nov. 2019

Paris évite le piège tendu par Aalborg et se tient prêt pour le choc face au FC Barcelone semaine prochaine du côté de Coubertin. En revanche, dans l'Hérault, le ciel a soudainement tourné au gris après la défaite de Montpellier lors de la venue du FC Porto. Il faudra au MHB retrouver son efficacité et surtout faire preuve d'un gros mental, en vue du prochain voyage vers Kiel.

crédit photo : EHF


Deux histoires différentes pour nos deux clubs engagés dans cette 9ème journée et les Parisiens peuvent se montrer satisfaits en cherchant ses points au Danemark (32-29). La série prend fin pour les Montpelliérains qui chutent à domicile devant une séduisante équipe de Porto qui revient en course pour la seconde place du groupe.


Paris s'emploie et garde son calme


Cette fois Aalborg ne va pas tendre la joue tout comme lors de l'aller et poser bien des problèmes aux hommes de la capitale. Nikola Karabatic et les Parisiens vont passer devant en fin de premiere période et rester aux commandes (17-14 MT). Seulement la concentration fut gardée tout au long du second acte, avec des Danois motivés et qui vont se procurer plusieurs occasions pour revenir au contact. Un arrêt de Rodrigo Corrales (en photo ci-dessus), très efficace sur ce match ou un but en angle fermé signé Mikkel Hansen vont éviter ces petites frayeurs. Le champion de France parvient à dompter une bien belle équipe danoise qui a offerte à son public un visage séduisant (32-29 SF). Maintenant que l'étape scandinave est passée avec succès, le morceau de choix se profile pour le PSG qui va retrouver le Barça lors de l'affiche du groupe ! L'occasion de prendre sa revanche sur les Catalans qui avaient dominé leur sujet à l'aller au Palau Blaugrana.

crédit photo : EHF


Montpellier se complique la tâche


Au moment du coup d'envoi, on pouvait constater que deux visages manquaient à l'appel : Mathieu Grébille (élongation) et Hugo Descat (dos). Le MHB composait sans deux cadres sur le côté gauche et malgré une salle de Bougnol pleine comme un oeuf, les hommes de Patrice Canayer déjouent et s'inclinent devant Porto (22-27). Des jours avec et des jours sans... Ce samedi soir ce fut le cas pour Montpellier qui ne trouvera jamais la clé face aux Portugais. Une défense qui n'offrait pas forcément les mêmes gages de sécurité que lors des récentes semaines, sans compter des gardiens en "petite forme". Mis bout à bout, et sans oublier des passages à vides offensifs et des montées de balle en berne, impossible pour les équipiers de Valentin Porte de s'en sortir. Pourtant, on ne peut pas dire que Patrice Canayer ne tente pas de trouver les solutions avec plusieurs changements défensifs qui ne vont hélas pouvoir contrarier les Lusitaniens. De plus, lorsque les Héraultais parviennent à trouver enfin des solutions concluantes, Thomas Bauer (ex Istres, Aix) se met en travers de la route. Les arrêts du gardien autrichien et l'estocade finale portée par Martins ou Borges, laissent les Montpelliérains sans défense. Une défaite qui ne remet pas en cause la suite, mais au vue du calendrier qui s'annonce : Kiel, Skopje ou Veszprem.... Il faut maintenant ne pus perdre trop de points en route, pour éviter de tomber sur un 8ème de finale galère pour ne pas dire plus.


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités