LdC (M) 2019/2020 | Montpellier n'était vraiment pas loin, mais Sterbik passait par là !

De belles choses produites pas Montpellier en Hongrie dans la chaude ambiance de Veszprem. Au final, les Montpelliérains n'ont jamais été si loin de réussir un exploit en terre magyar, mais ce fut sans compter sur l'immense Arpad Sterbik qui du haut de son double mètre et de ses 41 ans, va faire à lui tout seul la différence. Frustrant sans aucun doute !

52% d'efficacité et entré seulement à la 15ème minute ! Au vue de ces statistiques, ce cher Arpad Sterbik (en photo ci-dessous) est l'homme du match et bourreau de Montpellier qui repart sans rien de Veszprem. Enfin comptablement, car pour le reste, le jeu produit par les hommes de Patrice Canayer a été d'un tout autre calibre que celui produit en championnat.

Des gardiens qui prennent le pouvoir

Un match de défense et de gardiens ce dimanche du côté de la Veszprem Arena avec Sterbik et Marin Sego (15 arrêts) qui s'offrent le show. Pour le reste, notamment offensivement pas grand chose à se mettre sous la dent, enfin surtout dans les rangs hongrois. Sans faire injure au collectif de David Davis, les noms et individualités ont de quoi faire rêver beaucoup de fans et supporters, mais pour le reste c'est assez pauvre dans le fond. On nous parlait sans cesse pendant le match du fait que le championnat est disputé par la "réserve" de Veszprem et que les cadres ne sont réellement concernés qu'en ligue SEHA et des champions, mais quand même... Pour le reste on repassera et les échecs offensifs du MHB laisse le champion de Hongrie en tête à la pause (16-14 MT).

Montpellier si proche d'un résultat...

La défense héraultaise et les divers changement apportés par Canayer sont payants devant la puissance des artilleurs adverses. Sego est toujours aussi présent et Montpellier par Descat, Simonet ou Villeminot produit du jeu et contrairement à son hôte fait vivre le ballon. Hélas, la différence allait se faire derrière et par un diable de Sterbik qui fait la différence de par ses précieux arrêts que ce soit de loin, en face à face ou autre... Dans ces conditions, la défaite d'une petite longueur concédée par Montpellier (23-24) est rageante car tout n'était pas loin. Dire que l'on laisse échapper une seconde place sur ce genre de détails, fait partie du jeu, mais rageant sans aucun doute !


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités