LdC (M) 2019/2020 | Bis repetita pour Paris qui sort victorieux du duel devant Flensburg

Nouvelle victoire des Parisiens qui ont du puiser à nouveau au fond d'eux mêmes pour venir à bout une seconde fois d'une accrocheuse équipe de Flensburg ! Un fort joli match à suspense et dont le long mano à mano, se termine sur une bonne note, exception faite de la blessure de Nedim Remili (cheville).

crédit photo : EHF


Paris perd Remili, mais Corrales maintien le navire à flot


Les deux confrontations face à Flensburg-Handewitt se soldent par une victoire, mais à chaque fois au terme d'un gros combat ! Pour le retour du côté de Coubertin, Paris s'impose à nouveau après avoir du se retrousser les manches pour dompter la formation germanique (32-30). Il faut également souligner que la sortie prématurée de Nedim Remili en début de partie (entorse de la cheville droite), n'a pas arrangée les affaires parisiennes. Mikkel Hansen à droite pour pallier la sortie de Remili et côté Flensburg, Svan Hansen quittait lui aussi ses équipiers pour un choc au genou. Un match qui laisse des traces, deux équipes qui se rendent coup pour coup (3-2 / 8-8 / 13-13) et le festival de Rodrigo Corrales dans la cage, laisse Paris dans le coup. Plusieurs incompréhensions au niveau corps arbitral et du délégué, viennent également ponctuer ce premier acte. On se quitte temporairement sur ce score de 17 à 16 en faveur des champions de France et tout restait encore à faire pour chercher le gain de ce match !


A l'usure, les Parisiens réussissent l'essentiel


Les mêmes ingrédients pour la reprise de la seconde mi-temps et le public de Coubertin voit ses joueurs reprendre un break d'avance (22-20, 40'). Le portier bosnien Buric monte lui aussi en puissance dans cette partie et réussi plusieurs arrêts consécutifs pour ramener son équipe dans le coup (23-23 puis 26-26, 50'). Aucun ballon ne fut donné et la vista de Nikola Karabatic, le bras de Mikkel Hansen ou les percussions de Sander Sagosen laissent le suspense entier. Les nerfs sont mis à rudes épreuves avec un changement de gardiens de part et d'autre au cours du money time. Gottfridsson parfait à la mène, Sogard en puissance et Steinhauser qui ne rate rien sur penalty pour emmener ce petit monde vers une fin de match somptueuse. La victoire va choisir son camp après un double poteau trouvé par Flensburg qui sur l'action suivante trouve Vincent Gérard sur sa route et Paris tient son succès !


Une nouvelle fois les hommes de Raul Gonzalez s'en sortent parfaitement face aux Allemands et rejoignent Barcelone en tête du groupe.


La feuille du match :


Paris Saint-Germain Handball - SG Flensburg-Handewitt 32-30

Mi-temps : 17-16.

Arbitres : Bartosz Leszczynski et Marcin Piechota (Pologne). Stade Pierre de Coubertin : 2500 spectateurs.


PSG - Corrales (1-47' : 10 arrêts dont 1p) et Gérard (48-60' : 3 arrêts) au but ; Ekdahl du Rietz 6, L.Karabatic 2, Sagosen 7, Hansen 7 dont 2p, Kounkoud , Syprzak 2, N.Karabatic 5, Nahi 2, Morros, Sigurdsson, Remili, Keita, Kempf et Abalo. Entraîneur : Raul Gonzalez.


Flensburg - Buric (1-49' : 12 arrêts) et Bergerud (50-60' : 3 arrêts) au but ; Golla 5, Sogard 5, Jurecki 5, Jeppsson 3, Jondal 3, Zachariassen 1, Steinhauser 5 dont 5p, Gottfridsson 3, Glandorf, Lier, Versteijnen, Rod et Heinl.


Evolution du score :

3-2 5' ; 7-7 10' ; 8-8 15' ; 10-11 20' ; 13-13 25' ; 17-16 MT' ; 19-18 35' ; 22-20 40' ; 23-23 45' ; 26-26 50' ; 30-27 55' ; 32-30 SF.


Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
  • Facebook
  • Instagram
#HandballtransfertCréateurD'opportunités