LdC (F) | Brest conserve ses chances, mais...

En concédant le nul devant les Hongroises de Györ en Bretagne (21-21), le BBH peut encore chercher sa place dans le dernier carré de cette ligue des champions féminine. Pour cela, il faudra un mach plein pour écarter l'écurie magyar qui peut devra elle aussi rectifier le tir dans son antre.

crédit photo : EHF


Un match défensif avec des gardiennes qui bien évidement assurent le show. Pourtant, des déchets offensifs et à ce petit jeu les Brestoises peuvent regretter certains passages à vides. L'espoir reste permis au retour, mais on peut se dire que le BBH pouvait aspirer à mieux pour cette première manche à domicile (21-21).


Chose certaine, les gardiennes ont été royales ce samedi soir en Bretagne. Une défense bien en place et qui ne recule pas dans les artilleuses magyares. Sandra Toft rassure elle aussi son petit monde et Györ cafouille pour prendre la foudre (10-5). Fort heureusement pour les multiples championnes d'Europe que la gardienne tricolore Laura Glauser sort elle aussi de nombreux arrêts de sa poche pour éviter le KO. Les Hongroises règlent la mire pour ne compter que 3 buts de déficit dans un premier acte globalement sous la coupe des Bretonnes (11-8 MT).


La seconde partie de ce quart de finale est dans un premier temps encore marqué par la réussite de Brest (+2). Seulement pour capitaliser tout cela, il faut mettre les ballons au fond. Le ton se durcit également dans les différents impacts, le duo arbitral a du boulot et si les brestoises sont toujours devant, en face on trouve plus facilement le chemin du but adverse. Du coup, une lucarne qui redonne l'avantage à Györ (19-18). Vigilance sera le mot d'ordre de la fin de match et Toft est toujours présente, sans oublier Amandine Leynaud dans le but hongrois. Les deux équipes se tiennent tête avec l'égalisation de Györ qui n'a pas été des plus transcendant, mais qui ne boude pas son plaisir d'avoir sauvé le nul. De son côté Brest est toujours en vie, et le retour sera vraisemblablement une autre affaire, même si tout reste faisable !

Sébastien pour Handballtransfert