• Sébastien Ribstein

LdC (F) 2019/2020 | Metz et Brest ne gâchent pas leur entrée !



Pour leur grand retour dans cette Ligue des Champions féminine, Metz et Brest signent une remarquable entrée en matière. Malgré plusieurs cadres absentes, les Messines dominent leur sujet face aux Croates de Podravka (40-26). De leur côté, les Brestoises réussissent un bel exploit en revenant victorieuses du Monténégro après leur superbe succès contre Buducnost (35-32).


Première démonstration pour Metz


On partait quelque peu dans l'inconnu du côté des championnes de France avec la formation croate de Podravka Vegeta. D'autant plus que dans les rangs lorrains, on déplorait l'absence de plusieurs cadres pour ce premier rendez-vous européen (Glauser, Kanor, Flippes, Smits). Un match piège qui tendait le bout du nez ce dimanche dans les Arènes ?


Ces doutes vont-être rapidement dissipés et Metz s'impose tranquillement devant son public après un cavalier seul de 60 minutes (40-26 ; MT : 24-13). Le travail est fait de la part des joueuses de Manu Mayonnade et rapidement, les Messines imposent leur jeu et leur rythme (7-3, 10'). Ivana Kapitanovic (14 arrêts) fait bonne garde et ses équipières ne sont pas en reste avec Burgaard / Luciano / Maubon à la conclusion. Au repos, les championnes de France comptent déjà un matelas confortable de 11 unités et la seconde période va rester fidèle à la première. Certes, les Croates trouvent quelques espaces par Stanko (7 buts) et Tsakalou (6), sans mettre en danger l'édifice lorrain. Les joueuses de Zlatko Saracevic (ex Istres et Nîmes) butent sur le rideau Kapitanovic et concèdent de nombreux contres qui font bien entendu le bonheur de Metz (35-21, 50'). Une revue d'effectif dans les rangs messins pendant ce second acte et une entrée en matière parfaitement réussie pour Manon Houette et ses partenaires !


Brest sait voyager !


Un bien bel exploit pour le BBH qui est allé s'imposer dans la salle des Monténégrines de Buducnost ce samedi (35-32). Réussir ce genre de périlleux voyage n'est pas donné à tout le monde. Amandine Tissier absente pour ce voyage vers l'est de l'Europe, mais sans conséquence avec le rendement des gauchères brestoises qui permet de rester à flot dans une première mi-temps basée sur l'offensive. Au terme de ces 30 minutes, Brest compte une petite longueur de retard, tout en restant largement aux basques des Slaves (16-17 MT).


Brest rectifie le tir et égalise après 40 minutes de jeu en profitant de la belle rentrée de la gardienne Agathe Quiniou (22-22). Buducnost pousse à l'image de Radicevic et Jaukovic ses deux gachettes, mais les filles de Laurent Bezeau ne courbent pas l'échine. Il fallait supporter la pression locale et les Brestoises s'en sortent parfaitement pour garder le cap jusqu'au bout (29-27 / 33-28, 55'). Une victoire de 3 buts de la part du BBH qui remporte de précieux points en vue de la qualification. On attend la confirmation dès cette semaine lors de la venue des Roumaines de Valcea.


Dans le groupe de Metz, Vipers Kristiansand (Norvège) a dominé son sujet face Rail Cargo (Hongrie) et s'impose sur le score de 31 à 22. Les Roumaines de Valcea qui seront donc le prochain adversaire de Brest, s'est également montré solide sur ses terres devant les Allemandes de Bietigheim (34-27). Enfin Györ le champion d'Europe en titre s'offre une petite promenade de santé face aux Suédoises de Sävehof (35-23).

Handballtransfert.com
handballtransfert.de

La façon la plus simple et rapide
de trouver un joueur, un club
un entraineur de handball
#HandballtransfertCréateurD'opportunités
  • Facebook
  • Instagram