L'Europe sourit toujours à Toulouse et Nîmes, Nantes doit s'en contenter, Aix dans le rouge

Une dernière journée européenne en ce milieu de semaine pour nos 4 clubs tricolores engagés dans cette European league et un nouveau bilan mi-figue mi-raisin. Suivant le point du vue d'où l'on se place le ciel est toujours bleu pour certains et orageux pour d'autres.

Vainqueurs difficilement de Tatabanya au Parnasse, les Nîmois ont sur faire preuve de caractère pour ce match retour en Hongrie. Au terme d'une grosse seconde période et après avoir mis les ingrédients nécessaires, les hommes de Franck Maurice s'imposent avec la manière sur le score de 38 à 30. Ainsi, l'USAM reste pour l'heure leader de ce groupe avec 9 points, un de plus que son dauphin Pelister.

Autre club français victorieux dans cette phase de groupe, le Fenix Toulouse qui confirme ses bonnes dispositions actuelles. Les hommes de la ville rose occupent la 3ème place de leur groupe avec 6 points soit 4 de plus que les Espagnols d'Irun (4èmes) et 2 de retard sur les Polonais de Plock et 4 sur le leader Berlin (avec un match de retard) qui semble vraiment intouchable jusqu'à présent. Large vainqueur chez elle, la formation de Toulouse va remettre le couvert et cette en Slovaquie face au Tatran Presov (31-19). Un +11 pour ce retour et si l'on ajoute le +14 de l'aller sur ce même adversaire, les partenaires de Pierrick Chelle soignent leur différence de buts à l'occasion de cette 6ème journée.

Une belle affluence avec plus de 9000 spectateurs, mais cela n'a pas suffit au HBC Nantes pour empocher la victoire face au Benfica Lisbonne (33-33). Dans ce groupe très relevé au vue des différents résultats, le H a pourtant connu un début de partie euphorique avec un Mickaël Robin qui assure une fois de plus le spectacle. Même son de cloche en seconde mi-temps avec un nouveau matelas de 5 longueurs (30-25). L'absence de quelques cadres majeurs ne va pas perturber les Portugais qui finissent par revenir à hauteur et on se quitte dos à dos. Dommage car il y avait largement la place pour voir les Nantais réussir à chercher le maximum de points ! Au classement tout reste largement jouable avec 1 petit point de retard sur les Danois de Gudme et le Benfica, mais il est vrai que l'on peut se dire que une victoire aurait dégagée un peu plus l'horizon dans ce groupe pour le H.

Enfin pour le Pays d'Aix c'est un tantinet plus compliqué dans son groupe avec une nouvelle défaite chez les Espagnols de Logrono (26-33). Dominés dans les grandes largeurs, les Aixois occupent désormais la dernière place de leur groupe avec seulement 1 seul point... La trêve hivernale et de l'Euro masculin devrait faire du bien aux Provençaux avant d'attaquer à nouveau par un déplacement cette fois en Croatie du côté de Nexe Nasice.


Pour le plaisir, les meilleurs moments de la rencontre entre le tenant du titre Magdeburg qui recevait justement Nexe

La team Handballtransfert